Depuis 1950, l’Homme a produit plus de 8 milliards de tonnes de plastique

Publié le 21 juillet 2017 à 9:20 Aujourd'hui | 1152 vues

Des chercheurs américains ont déterminé que 8,3 milliards de tonnes de plastique avaient été produites entre 1950 et 2015. Le plastique est devenu le troisième matériau le plus fabriqué derrière le ciment et l’acier.

Bouteilles, sacs, emballages de nourriture… Le plastique est partout et est utilisé massivement à travers le monde. Une équipe de chercheurs américains a réalisé la première analyse globale de la production, de l’utilisation et de la fin de vie des produits plastiques dans le monde. Leur étude, publiée mercredi 19 juillet dans la revue Science Advances, dresse un constat effroyable : depuis 1950, l’humanité a fabriqué 8,3 milliards de tonnes de plastique. Selon les scientifiques, le plastique est devenu le troisième matériau le plus fabriqué par l’homme, derrière le ciment et l’acier. Pour se faire une idée, cela représente le poids de 822 000 tours Eiffel. Mais contrairement au ciment et à l’acier, le plastique, lui, a un usage éphémère et se retrouve bien souvent dans la nature.

Seulement 9% des déchets en plastique recyclés

Justement, parlons des déchets. Sur les 8,3 milliards de tonnes de plastique produites, 6,3 milliards de tonnes sont restées sur terre sous forme de détritus. Seulement 9% ont été réellement recyclés, 12% incinérés et 79% se sont accumulés dans les décharges ou dans la nature, en particulier dans les océans. En 2010, la même équipe de scientifiques avait estimé que les eaux de notre planète avaient recueilli 8 millions de tonnes de plastique. Une pollution particulièrement dangereuse pour la faune et la flore. Les poissons, mammifères et oiseaux marins sont menacés par une ingestion des débris de plastique. En mars 2012, 17 kilos de déchets ont été retrouvés dans l’estomac d’un cachalot échoué sur les plages d’Andalousie. La pollution touche même les endroits les plus reculés du monde comme l’île Henderson, dans le sud du Pacifique. En quelques années, plus de 38 millions de morceaux de plastique se sont accumulés sur ses plages.

À ce rythme, si nous ne freinons pas notre appétence pour le plastique, près de 12 milliards de tonnes de déchets plastiques non-recyclés devraient se retrouver dans la nature où dans les ordures. En 2015, 400 millions de tonnes de plastique ont été produites ! Pour autant, les chercheurs ne plaident pas pour l’arrêt total de la fabrication du plastique. Pour les auteurs de l’étude, il faudrait avant tout favoriser le recyclage et agir dans l’utilisation même du plastique. «Il y a des usages pour lesquels les plastiques sont indispensables, surtout pour fabriquer des produits conçus pour durer longtemps », indique Kara Lavender Law, chercheuse à la Sea Education Association (SEA), un organisme de recherche océanographique. Selon elle, « nous devons réfléchir soigneusement à notre utilisation étendue des plastiques et nous interroger sur le fait de savoir quand le recours à ces matériaux est nécessaire ou pas ».

Aujourd’hui, certains pays prennent des mesures pour limiter cette pollution, comme la France qui a interdit les sacs en plastique à usage unique aux caisses des supermarchés. Au 1er janvier 2018, ce seront au tour des microbilles de plastique présentes dans les produits d’hygiène puis, en 2020, des cotons-tiges en plastique. Aux quatre coins du globe, des initiatives fleurissent. On pense à celle de la chaîne de supermarchés allemande Edeka qui propose à ses clients des sacs 100% biodégradables qui se plantent après usage. Kevin Kumala, un Indonésien, a lui créé un sac qui peut se boire.

Marine VAUTRIN

Surprise

Recycler vos mégots, c’est possible !

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème