En 20 ans, deux tiers des hérissons ont disparu des campagnes françaises

Publié le 18 avril 2017 à 9:11 Aujourd'hui | 234 vues

Pesticides, urbanisation… En 20 ans, la population des hérissons a chuté de 70% en France. D’ici 2050, ces mammifères pourraient disparaître.

Ils montrent le bout de leur nez à la nuit de tombée, à la recherche d’insectes et de limaces. Alliés des jardiniers, les hérissons sont essentiels à la biodiversité. Malheureusement, ces petites boules de pics sont en danger. Leur nombre aurait diminué de 70% en moins de 20 ans dans l’Hexagone, selon un reportage de France 3 qui s’est rendu dans un refuge pour hérissons. À ce rythme, après 60 millions d’années d’existence, l’espèce pourrait disparaître du paysage français d’ici 2050.

Plusieurs facteurs expliquent cette raréfaction, à commencer par l’urbanisation et l’expansion des réseaux routiers. Entre 700 000 et 1 million de hérissons meurent écrasés sur les routes chaque année. Selon le naturaliste Philippe Joude, si les effectifs ont autant diminué depuis deux décennies, c’est aussi à cause des pesticides agricoles et de la transformation des habitats des hérissons. Alors qu’ils sont protégés depuis 1981, ces mammifères sont aussi chassés pour leur chair. Un délit qui peut aller jusqu’à un an de prison et 15 000 euros d’amende.

Une pétition pour sauver les hérissons

Plusieurs associations de sauvegarde des hérissons ont lancé en août dernier une pétition dans laquelle elles interpellent la ministre de l’Environnement Ségolène Royal et les candidats à l’élection présidentielle sur la nécessité de prendre des mesures pour sauver ces animaux. Les hérissons sont intoxiqués par les pesticides, broyés par les engins agricoles, chassés des campagnes suite à la destruction de leurs habitats naturels, brûlés vifs dans les feux de jardin, écrasés un peu plus dans d’horribles souffrances à chaque passage de nouvelle voiture », peut-on lire. « L’homme détruit une espèce de 60 millions d’années d’évolution, une merveille d’hibernation, un symbole d’autodéfense, qui agit comme un insecticide naturel. Nous voulons tous une agriculture plus saine : nous devons donc sauvegarder avec force et conviction les hérissons qui régulent les infestations d’insectes ravageurs », ajoutent-elles, demandant la création d’un statut « prioritaire ».

La disparition des hérissons est aussi inquiétante au Royaume-Uni. Selon plusieurs études, la population de hérissons a  perdu 30% de son effectif en vingt ans. En juillet 2016, une organisation caritative britannique, le Suffolk Wildlife Trust, avait fait parler d’elle en proposant un poste de gardien de hérissons à Ipswich, dans la région du Suffolk. La mission consistait à mettre en place des systèmes de conservation en créant par exemple des habitats afin qu’ils puissent hiberner l’hiver, à convaincre les habitants d’enlever les barrières qui empêchent les animaux de passer de jardin en jardin ou encore à établir un réseau d’alimentation.

Comme le souligne le reportage de France 3, faites attention aux hérissons sur la route et n’utilisez pas de produits chimiques pour éliminer les limaces et autres insectes de votre jardin. Les hérissons, qui risquent d’être contaminés, se chargeront de les éliminer. Ce sont de très bons prédateurs.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

Etnisi, l’entreprise qui transforme les déchets en carrelage

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème