Les 27 et 28 janvier, comptez les oiseaux de votre jardin

Publié le 10 janvier 2018 à 15:52 Aujourd'hui | 616 vues

Pour la sixième année consécutive, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et la Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) invitent les Français à compter les oiseaux de leur jardin. Cette opération aura lieu le week-end du 27 janvier.

Et si vous comptiez les oiseaux qui visitent votre jardin ? C’est ce que proposent La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) qui organisent, le samedi 27 et le dimanche 28 janvier 2018, la sixième édition du comptage national des oiseaux des jardins. L’objectif : recenser et suivre les différentes populations de volatiles.

Compter les oiseaux pendant une heure

Le principe de cette opération est le même que les années précédentes. Il suffit de choisir une heure de son temps, le dimanche ou le samedi, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi lorsque les températures sont plus chaudes. Une fois installé dans votre jardin, il ne vous reste plus qu’à compter les visiteurs ailés. Si vous n’avez pas de jardin, sachez que cette observation peut aussi se faire en ville dans un parc public. Un balcon peut également servir de lieu de comptage s’il est aménagé pour accueillir les oiseaux l’hiver. Durant cette heure, notez tous les oiseaux de passage sur une feuille de papier. Vous pouvez aussi les photographier. À noter que ceux survolant votre jardin ne doivent pas être pris en compte, ni ceux observés dans celui du voisin.

Pour éviter le double comptage, n’inscrivez que le nombre maximal d’oiseaux de la même espèce observés en même temps. « Si vous observez successivement 4 mésanges bleues, puis 2 et enfin 1, ne notez que 4 mésanges bleues et non 7 (4+2+1) », explique-t-on sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins, mis en place par la LPO et le MNHN. Pour celles et ceux qui ne sont pas experts, une fiche d’aide à l’observation rassemblant les principales espèces d’oiseaux qui peuvent être observées est disponible ici.

Une fois ce travail effectué, il ne vous restera plus qu’à transmettre vos observations sur le site de l’Observatoire avant le 15 février 2018. Pour cela, il faudra toutefois créer un compte. Un document est mis à votre disposition pour suivre toutes les étapes.

Près de 7 000 jardins participants en 2017

Alors que les oiseaux se faisaient rares dans les jardins l’hiver dernier, ce nouveau comptage risque d’être très intéressant. « Certaines espèces sont même présentes de façon inhabituellement importante », note-t-on sur le site de l’Observatoire. C’est le cas du Grosbec casse-noyaux (Coccothraustes caccothraustes) qui est observé en nombre dans une très grande partie de la France cet automne, du fait d’une arrivée massive d’oiseaux depuis le Nord de l’Europe (…) Les participants au comptage de cette année auront donc d’autant plus de chance d’observer des Grosbecs. D’autres espèces semblent également impactées, c’est le cas de la Mésange noire (Periparus ater), qui a été vu dans 20% des jardins contre seulement 4 à 9% les années précédemment », précise-t-on. D’autres espèces pourraient être observées comme les Becs-croisés des sapins (Loxia curvirostra) et les Sizerins flammés (Acanthis flammea).

En 2017, près de 7 000 jardins ont participé à l’opération et plus de 214 000 oiseaux ont été observés. Le moineau domestique, la mésange bleue et la mésange charbonnière ont, comme chaque année, formé le trio de tête des espèces les plus abondantes.

Lire aussi : Avec BirdLab, observez les oiseaux pour faire avancer la science

Marine VAUTRIN

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème