38% des Français ne réparent pas un robinet défectueux

Publié le 22 mars 2018 à 16:18 Aujourd'hui | 292 vues

À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, HomeServe dévoile les résultats de sa dernière étude ce jeudi 22 mars 2018. Résultats : 29% des Français ont eu un dysfonctionnement sur un robinet au cours de l’année passée et 38% n’ont jamais été réparés. 

Ce jeudi 22 mars, c’est la Journée mondiale de l’eau. L’occasion pour la société de services pour la maison HomeServe de dévoiler les résultats de sa dernière étude* sur les équipements en eau des logements français. Résultat : 29% des Français vivant en maison ou en appartement ont eu au moins un dysfonctionnement au niveau d’un robinet sanitaire au cours des 12 derniers mois. Cependant, des disparités existent entre les régions. Un peu plus d’un quart des personnes vivant dans le Nord-Ouest (26%) et dans le Nord-Est (27%) a eu un problème de robinetterie contre 19% dans le Sud-Ouest. Les moins chanceux sont les Franciliens (39%) et ceux qui habitent dans le Sud-Est (32%). Globalement, ce sont les régions qui comptent moins d’appartements que la moyenne nationale qui ont moins de problèmes avec leur robinet (toujours par rapport à l’ensemble de la France).

Selon HomeServe, une majorité (50%) de ces dysfonctionnements se traduit par un goutte-à-goutte en continu. Dans une moindre mesure, il peut s’agir d’une fuite autour du robinet (39%), d’un robinet difficile à ouvrir ou à fermer (20%) ou d’un robinet cassé (10%). Dans la plupart des cas, la vétusté du robinet et le joint sont les causes principales d’un dysfonctionnement.

Des conséquences économiques et écologiques

En cas de problème, encore trop peu de Français ont le réflexe de faire appel à un professionnel (12%). Pire encore, certains sont totalement résignés et n’effectuent donc aucune réparation (26%). Ils sont donc 62% à avoir l’âme d’un bricoleur et à faire eux-mêmes les travaux nécessaires. Malheureusement, bien que 40% d’entre eux réussissent à colmater la fuite ou à changer la vasque, 22% n’y connaissent rien. Par conséquent, le dysfonctionnement reste inchangé. Pire, il s’est aggravé. Dans ce cas, 10% renoncent à appeler un plombier et 12% baissent totalement les bras. Au total, 38% des robinets endommagés ne sont jamais réparés.

Devoir vivre avec un robinet défectueux n’est pas l’unique conséquence d’un problème de robinetterie. Ces dysfonctionnements peuvent entraîner une surconsommation d’eau. HomeServe rappelle ainsi que 24% des sinistrés sondés ont remarqué une augmentation de leur consommation d’eau suite à un problème du robinet, provoquant ainsi une hausse de leur facture. L’environnement en prend un coup également puisqu’un robinet qui goutte gaspille environ 100 litres d’eau par jour, soit les deux tiers de la consommation moyenne quotidienne d’un Français. Pour rappel, chaque personne utilise environ 150 litres d’eau par jour, selon le ministère de l’Écologie. Autrement dit, la consommation d’eau d’une personne vivant avec un robinet défectueux s’élève à 250 litres d’eau par jour en moyenne. Réparer un robinet permettrait donc de réduire sa facture d’eau et de protéger l’environnement.

 

*Étude réalisée sur le panel on line de SSI, du 21 au 26 juillet 2017, auprès de 1 121 répondants résidant en maison ou appartement (hors HLM), représentatifs de la population française selon la méthode des quotas.

Marie Bascoulergue

Surprise

“Blue Heart” : le documentaire contre les barrages hydroélectriques dans les Balkans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème