50 millions d’arbres vont être plantés au nord de l’Angleterre

Publié le 10 janvier 2018 à 12:10 Aujourd'hui | 598 vues

En Angleterre, 50 millions d’arbres vont être plantés entre les villes de Liverpool et Hull d’ici les 25 prochaines années. Une mesure annoncée par la Première ministre Theresa May dimanche 7 janvier 2018. 

C’est un fait, les arbres ont de nombreux bienfaits pour l’environnement. Ils permettent d’absorber le CO2, de fournir un abri pour de nombreuses espèces animales ou encore de filtrer l’eau de pluie. Malheureusement, au Royaume-Uni, les forêts ne couvrent que 11% du territoire contre 36% en France et 32% en Allemagne, estime l’organisation ClimateAction. C’est pourquoi, Theresa May a annoncé le 7 janvier dernier que le pays allait planter pas moins de 50 millions d’arbres dans les 25 prochaines années. Au total, cette forêt géante, composée de chênes, de pins et d’épicéas, recouvrira une surface de plus de 25 000 hectares et s’étalera sur 193 kilomètres. Elle suivra ainsi l’axe de l’autoroute M62 reliant Liverpool (côte ouest) à Hull (côte est), en passant par Manchester, Sheffield, Leeds et Chester. “Cela va prendre du temps de planter les millions nécessaires au développement de cette forêt nationale. Ce n’est pas quelque chose qui se fera à court terme, mais l’engagement est là”, a déclaré Theresa May à la radio BBC 1. Le coût total de ce projet est estimé à plus de 500 millions de livres, soit un peu moins de 565 millions d’euros. Le gouvernement a d’ailleurs promis qu’il fournirait 5,7 millions de livres (plus de 6,4 millions d’euros). Le reste de l’argent sera recueilli par des organismes caritatifs ou des particuliers.

Le but de ce projet d’envergure, qui sera supervisé par l’organisme de protection du patrimoine forestier Woodland Trust, est d’empêcher 190 000 foyers d’être inondés, de fournir un nouvel habitat à la faune locale et de capturer plus de 7 millions de tonnes de CO2. Cela permettra également de générer 2 milliards de livres sterling notamment grâce au tourisme, en dynamisant l’économie locale et en créant des emplois. Le projet devrait commencer en mars à Bolton, à près de 18 kilomètres au nord de Manchester.

Des millions d’arbres déjà plantés en Inde, en Allemagne et au Pakistan

Ce n’est pas la première fois qu’une telle initiative est prise. Afin de sensibiliser la population à la déforestation et à la préservation de l’environnement, l’État indien de l’Uttar Pradesh a réussi à planter pas moins de 50 millions d’arbres en l’espace de 24 h, en juillet 2016, battant ainsi le record de 2013 détenu par le Pakistan avec 847 275 arbres en une journée. L’année suivante, c’est une autre région de l’Inde qui a battu ce record en plantant plus de 66 millions d’arbres en 12 h. Toujours dans l’optique de protéger l’environnement, Felix Finkbeiner, un jeune Munichois de 9 ans a fondé “Plant for the planet” en 2007. L’objectif de cette fondation était de planter un million d’arbres dans chaque pays du monde. En 2011, le pallier du million a été franchi en Allemagne. À ce jour, plus de 15 milliards d’arbres ont été plantés dans le monde.

crédit photo : Woodland Trust

Marie Bascoulergue

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème