7000 logements chauffés grâce aux médicaments recyclés

Publié le 17 mai 2017 à 11:33 Aujourd'hui | 424 vues

En 2016, les pharmaciens ont collecté 11 884 tonnes de médicaments non utilisés (MNU). Cette information a été révélé par l’association Cyclamed dont l’objectif est de recycler les médicaments tout en préservant l’environnement. La conclusion de l’association est sans appel : les Français consomment moins de médicaments et les recyclent de plus en plus. Les médicaments récupérés par l’association permettent de chauffer 7000 foyers par an. 

Nous avons tous des tas de boîtes de médicaments périmés dans notre armoire à pharmacie. Ces déchets polluants doivent être retournés vers les professionnels de la santé afin qu’ils soient détruits. Mardi 16 mai, l’association Cyclamed, spécialisée en recyclage de médicaments, a dévoilé les chiffres des MNU collectés en 2016. Résultat : les pharmacies ont collecté plus de 11884 tonnes de médicaments non utilisés. Le taux de récupération de ces MNU est de 63%, un pourcentage calculé à partir du gisement total de ces produits dans les foyers des Français. En 2016, le poids moyen de l’armoire à pharmacie des Français était de 1,4 kg contre 1,7 kg il y a quelques années. Le poids moyen des MNU dans chaque foyer est lui aussi en baisse, 323 grammes en 2016 contre 477 grammes en 2010. En 2014, l’association avait collecté 200 tonnes de MNU alors qu’il y avait près de 500 000 foyers en moins en France.

Faire du bien à l’environnement

Selon une étude de l’institut BVA, 79% des Français déclarent déposer dans une officine les médicaments dont ils n’ont plus l’usage. Parmi les personnes qui rapportent leurs vieux médicaments, un tiers d’entre eux déclare séparer à domicile les comprimés des boîtes et des notices. Un geste qui n’est pas encore assez démocratisé, comme l’indique Cyclamed dans un communiqué.

Mais que deviennent ces médicaments non utilisés ? Eh bien ils sont brûlés dans 55 incinérateurs répartis dans toute la France. Cette incinération permet de produire de l’électricité et de la chaleur. Chaque année, Cyclamed peut donc apporter de l’énergie à 7000 foyers. Une manière écoresponsable de faire disparaître ces déchets très polluants. À savoir qu’avant 2009, une partie de ces MNU n’était pas recyclée mais utilisée par des ONG afin de soigner les personnes dans les pays défavorisés. Cette pratique est d’ailleurs interdite depuis le 31 décembre 2008, puisque qualifiée de perverse par les autorité. Les MNU ne peuvent qu’être détruits ou recyclés.

L’action de Cyclamed prend de plus en plus d’ampleur, mais il reste tout même 40% des MNU qui sont jetés à la poubelle, dans les toilettes ou dans l’évier. Ceux-ci, s’ils ne sont pas traités, peuvent polluer les sols et les nappes phréatiques. C’est pour cela qu’il est important de penser à les ramener en pharmacie. Ce qui pourra aussi éviter des risques d’accidents et d’intoxications à domicile.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Jade PANOSSIAN

Surprise

Castorama : un papier peint qui raconte des histoires aux enfants

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème