Abricots : comment les choisir et comment les conserver

Publié le 19 juin 2018 à 9:30 Aujourd'hui | 413 vues

Fruit estival par excellence, l’abricot est apprécié pour sa chair sucrée et rafraîchissante. Mais encore faut-il tomber sur un bon fruit. Comment le choisir ? Comment le conserver ? Explications. 

Il est petit, rond, velu et orange. De qui parle-t-on ? De l’abricot bien entendu. Ce petit fruit originaire de Chine est l’un des fruits stars de l’été et colore depuis quelques jours les étals de nos marchés. Eh oui, c’est la saison de l’abricot ! Dégusté nature ou cuit, il fait le bonheur des petits et grands. Les Français en sont d’ailleurs très gourmands : environ 2,3 kilos par ménage et par an. L’abricot est le deuxième fruit d’été le plus consommé, après la pêche-nectarine. En France, il est principalement cultivé dans le Sud-Est, dans le Languedoc-Roussillon et en Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’Hexagone est le 1er producteur européen d’abricots destinés à la consommation en frais, et se situe juste derrière l’Italie pour la production globale, précise le site abricotsdenosrégions.com.

Les Français ont bien raison de plébisciter ce petit fruit orange. En plus d’être délicieux, il est excellent pour la santé. L’abricot est un des fruits les plus riches en provitamine A. Il est aussi peu calorique (moins de 30 kcal pour un fruit de taille moyenne), et contient des antioxydants, du fer, du potassium, du cuivre et des fibres. Il se digère parfaitement grâce aux pectines qu’il contient. En compote, il peut être dégusté par les nourrissons dès leurs 4-6 mois. Quant à sa peau, elle présente une teneur en vitamine A deux à trois fois plus élevée que sa chair.

Mais avant de succomber à l’abricot, il faut savoir le choisir. Il arrive parfois de tomber sur des fruits acides ou sans goût. Pour éviter les mauvaises surprises, voici quelques astuces.

Se fier à son parfum

Choisir un bon abricot, ce n’est pas bien compliqué. Tout d’abord, il faut savoir que contrairement à la banane, à la pomme ou à la poire, ce fruit ne mûrit plus une fois cueilli. Lors de vos achats, ne vous fiez pas à la couleur de sa peau pour le choisir. Celle-ci n’est pas liée à son goût et à son taux de sucre. « Ses teintes plus ou moins orangées, cuivrées et pourpres, ou sa surimpression rouge (appelée « blush ») sont des caractéristiques propres aux variétés ». Un bon abricot est charnu et souple au toucher. Il doit aussi être très parfumé. Humez le fruit et vous saurez ! Bien entendu, privilégiez les abricots cultivés en France, et non ceux cultivés à des centaines voire des milliers de kilomètres. Certains disposent même d’une appellation comme l’abricot rouge du Roussillon (AOP). Un gage de qualité !

L’abricot, un fruit fragile

Une fois vos abricots choisis, ne tardez pas à les consommer. L’abricot est un fruit fragile. Toutefois, vous pouvez le conserver trois jours maximum à température ambiante ou bien une semaine en l’entreposant dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Dans ce cas, pensez à le sortir quelques minutes avant de le déguster afin qu’il puisse retrouver toute sa saveur. Et si vous souhaitez en avoir pour l’hiver, vous pouvez les congeler. Pour cela, coupez les abricots en deux, retirez leur noyau et glissez-les dans un sachet. Après, à vous de choisir comment le consommer. L’abricot se déguste nature ou cuisiné, en tarte, en crumble, en compote ou en coulis. Vous pouvez aussi faire des sorbets et des confitures. Ce fruit se marie également très bien avec des plats salés. Légèrement caramélisé, il accompagne très bien la volaille ou le lapin. Plus salade ? Incorporez quelques morceaux dans votre recette. Avec une bonne sauce vinaigrette, c’est délicieux.

Cette année, la production d’abricots a souffert à cause du gel et des intempéries. Au 1er juin 2018, elle était estimée en nette baisse par rapport à la récolte de 2017 (-14%) et inférieure à la moyenne 2013-2017 (-7 %), indique le ministère de l’Agriculture. Malgré cela, les Français ne devraient pas manquer d’abricots. Ils pourront en déguster jusqu’en septembre, fin de la saison de ce petit fruit.

Lire aussi : comment choisir une bonne pastèque et comment choisir un bon melon

Marine VAUTRIN

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème