Achat d’un vélo électrique : l’État vous rembourse 200 euros

Publié le 20 février 2017 à 10:34 Aujourd'hui | 306 vues

Pour inciter les Français à privilégier le vélo, l’État offre désormais une prime de 200 euros pour l’achat d’une bicyclette à assistance électrique. Ce coup de pouce est accordé jusqu’au 31 janvier 2018.

Acheter un vélo électrique, ça coûte cher, même très cher. Les prix peuvent varier de 500 euros pour un modèle basique à plus de 3 000 euros pour des cycles plus sophistiqués. Ainsi, pour aider celles et ceux qui souhaiteraient en acquérir un, l’État accorde désormais une aide de 200 euros. Le décret instituant cette mesure a été publié au Journal officiel, samedi 18 février.

Cette aide n’est accordée que «  pour l’acquisition de cycles à pédalage assisté qui n’utilisent pas de batterie au plomb et pour l’acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électriques d’une puissance maximale nette du moteur inférieure à 3kW et n’utilisant pas de batterie au plomb », précise le décret. Les trottinettes électriques, hoverboards ou encore les gyropodes sont concernés par cette mesure. Leur batterie ne devra pas contenir de plomb.

Une aide accordée qu’une seule fois

Le décret précise également que cette aide « est attribuée à toute personne physique majeure justifiant d’un domicile en France ou à toute personne morale justifiant d’un établissement en France et à toute administration de l’Etat qui acquiert, au plus tard le 31 janvier 2018, un cycle à pédalage assisté ». À noter qu’une personne « ne peut en bénéficier qu’une fois ». En clair, l’aide sera versée une fois à chaque acheteur, et non pour chaque achat. Sachez également qu’elle est « exclusive de toute autre aide allouée par une collectivité publique ayant le même objet ».

Selon Le Parisien, une quarantaine de villes et agglomérations proposent déjà des subventions de ce type. Par exemple, la Ville de Paris subventionne 33% du prix d’achat d’un vélo à assistance électrique dans la limite de 400 euros.

Comment bénéficier de cette aide ?

Il faudra envoyer sa facture d’achat à l’Agence des services et des paiements, ainsi que son relevé d’identité bancaire. Un site Internet, précisant les modalités, devrait être mis en ligne dans les prochains jours.

Cette mesure a pour objectif d’inciter les Français à choisir le vélo électrique. Écologique, ce mode de transport est toutefois encore peu répandu. Selon une étude de l’Insee, publiée début janvier, seuls 2% des actifs ayant un emploi sont allés travailler à bicyclette en 2015. La voiture reste bien entendu le mode de transport le plus sollicité.

Si vous êtes trottinette, nous vous conseillons la Lab’Elle. Celle-ci, imaginée par la société nîmoise Airlab Industrie, est connectée, électrique et solaire. Pour plus d’informations, c’est ici.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

120 km de nage pour récupérer les déchets dans la Méditerranée

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème