Des additifs dans des plats cuisinés “traditionnels”

Publié le 10 novembre 2017 à 14:00 Aujourd'hui | 929 vues

Des plats préparés vendus comme traditionnels contiendraient plusieurs additifs, dont certains controversés pour leurs effets sur la santé. C’est ce que révèle l‘ONG Foodwatch. 

Ce n’est un secret pour personne, les plats cuisinés que l’on trouve dans les grandes surfaces ne sont pas aussi sains que ceux faits maison. Conservateurs, colorants, additifs… Que des substances que l’on retrouve massivement dans nos aliments et qui peuvent avoir une incidence sur la santé. L’ONG Foodwatch révèle que de nombreux plats préparés vendus comme “traditionnels”, “rustiques” ou encore “à l’ancienne” contiennent des additifs. Une information inquiétante d’autant plus que les industriels font tout pour induire en erreur le consommateur.

Des additifs dans le bio

Parmi les marques épinglées : Bonduelle, Mousline, Bonjour Campagne, la Boulangère et Labeyrie. Dans plusieurs de leurs produits, la mention “rustique”, “à l’ancienne”, “artisanale”, “spéciale campagne” ou encore “grande tradition” est apposée sur l’emballage. Cependant, lorsque l’on s’attarde sur la liste des ingrédients, on peut noter la présence d’additifs. Par exemple, la poêlée rustique “La Parisienne” de Bonduelle contient du nitrite de sodium (E250) et du diphosphates (E450), pour ne citer qu’eux. Les additifs sont présents dans beaucoup de produits y compris dans le secteur bio “où près d’une cinquantaine d’additifs sont autorisés”, rappelle Foodwatch. Du nitrite de sodium (E250) a été retrouvé dans les lardons nature « Recette artisanale » BIO, Bonjour Campagne.

Induire le consommateur en erreur

Depuis quelque temps, les consommateurs font plus attention à ce qu’ils mangent et les industriels l’ont bien compris. L’association Foodwatch révèle également que ces derniers redoublent d’efforts pour induire les clients en erreur, notamment en misant sur le packaging des produits. Concrètement, les fabricants mettent en avant une image traditionnelle ou authentique de l’aliment afin de détourner l’attention du client. Mais ils ne s’arrêtent pas là et vont encore plus loin. Beaucoup de fabricants remplacent l’additif E, suivi d’un numéro, par son nom scientifique, rarement connu du grand public. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) impose une réglementation concernant certaines expressions comme “pur”, “maison”, “à l’ancienne” ou encore “traditionnel”. D’ailleurs, les deux dernières sont censées être synonymes d’absence d’additifs.

Foodwatch a lancé une pétition contre la marque Bonduelle. “L’emballage de la poêlée Bonduelle – affublé d’une nappe vichy et de la mention « rustique » – induit le consommateur en erreur. Ce produit, dont on pourrait légitimement s’attendre à ce qu’il ne renferme que des légumes et des lardons, contient en réalité pas moins de cinq additifs dont deux font débat. L’étiquetage et la recette doivent changer. Et tant que l’innocuité des additifs controversés ne sera pas prouvée à long terme, nous considérons que Bonduelle ne devrait pas les utiliser”, dénonce Mégane Ghorbani, responsable de campagnes chez foodwatch. À ce jour, la pétition a déjà récolté pas moins de 6 560 signatures.

Marie Bascoulergue

  1. pour information le cahier des charges BIO est très strict (avec une liste “courte” de produits autorisés”) et certains additifs sont malgré tout autorisés, y compris dans les produits Bio. La réglementation n’est pas peut être pas assez exigeante pour le goût de chacun mais en l’occurrence, cette réglementation est précise, fiable et elle fixe les limites entre le droit et la tromperie. Sortons des postures militantes et précisons les choses, avec clarté car les mots ont un sens “la tromperie” est une fraude (et elle doit être jugée si tel est le cas) mais la diffamation est également répréhensible. A bon entendeur…

Surprise

GreenMinded : une borne connectée et ludique pour collecter les mégots

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème