Adopter une poule oui, mais laquelle choisir ?

Publié le 18 août 2018 à 8:30 Aujourd'hui | 3446 vues

Depuis quelques années, les ventes de gallinacés explosent. Si vous aussi vous souhaitez acquérir une poule, sachez qu’il existe différentes races et que chacune à son petit caractère. Explications avec Katia Langlais, vendeuse et soigneuse des fermes de Gally dans les Yvelines.

La poule fait depuis quelques années son entrée dans les jardins des particuliers. Adopter une cocotte présente en effet de multiples avantages. La poule est avant tout économique, elle permet de déguster de bons oeufs bio toute l’année, et est éco-responsable. L’animal à crête est considéré comme un véritable compost sur pattes ! Il permet de recycler 150 à 200kg de déchets ménagers par an. Sa fiente est riche en azote et peut être utilisée comme engrais pour fertiliser le potager. Si la poule séduit les Français, c’est qu’elle est aussi un véritable animal de compagnie. Source de curiosité, d’éveil pour les enfants et d’équilibre psychologique, « la poule apporte de l’amour à toute une famille. Elle a besoin d’attention et vous le redonnera en retour. Vous serez étonnés de voir ce qu’elle peut apporter dans un foyer », assure Katia Langlais. Mais parmi les 250 espèces qui existent dans le monde, chaque race à sa particularité et son petit caractère. Alors, laquelle choisir ?

Il existe deux types de poules : la pondeuse et celle dite d’ornement, caractérisée par son esthétique originale.

Les poules pondeuses

Si votre objectif principal est de déguster quotidiennement des œufs frais, choisissez une poule pondeuse. Plusieurs races existent : la Sussex, la Rousse, la Arco Cuivrée, la Médicis, la Coucou de Rennes ou encore la Leghorn. Ici aussi, chacune à son caractère. « Ma préférée est sans aucun doute la Rousse. Je la conseille à des familles où il y a des enfants en bas âge », souligne Katia Langlais. « En plus de donner un œuf par jour, cela dépend bien entendu des saisons, elle est très attachante. » Sa particularité ? Elle se comporte comme un vrai petit chien, mais à plumes ! « Si vous l’appelez par son prénom, elle reconnaîtra votre voix, se laissera câliner par les enfants et pourra même savoir quand vous rentrez à la maison rien qu’au son du moteur de votre voiture », explique la soigneuse. La Rousse est facilement reconnaissable car, comme son nom l’indique, elle est rousse !

La Sussex est également recommandée pour celles et ceux qui souhaiteraient une volaille docile et très sociale. On la reconnaît par son plumage blanc et ses plumes noires sur la queue.

Parmi les pondeuses, Katia déconseille à demi-mots la Coucou de Rennes qui ne se laisse pas s’approcher facilement. « Elle a son petit caractère, c’est une poule que l’on dit meneuse car c’est elle qui dirige le groupe de la basse-cour. Elle sait en tout cas se faire comprendre ! » Si elle n’est pas vraiment adaptée aux familles, elle est toutefois une excellente pondeuse. Des œufs frais garantis tous les jours avec la Coucou de Rennes !

Les poules d’ornement

Ces poules sont aussi des pondeuses mais elles sont là pour le plaisir des yeux et pour leur compagnie. Elles se caractérisent avant tout par leur beau plumage. L’idéal pour celles et ceux qui souhaiteraient avoir des poules pour donner vie à leur jardin ou leur terrasse. On distingue trois types : la naine, la moyenne et la géante.

Parmi les naines, on retrouve la Batam de Pékin, une race de poules domestiques originaires de Chine. Elle est conseillée pour les familles car « très docile, on en fait ce que l’on veut, elle ne dira jamais rien, c’est un amour », assure Katia. « Un de mes collègues la prend régulièrement sur son épaule tel un perroquet. »

Quant aux poules d’ornement moyennes, plusieurs espèces existent dont la Brahma naine, la petite Hollandaise, la Padoue ou encore la poule Araucana qui donne des œufs pas comme les autres. « C’est la seule qui pond des œufs verts. Ils sont réputés comme anticholestérol. »

Enfin, les poules dites géantes. Elles peuvent peser jusqu’à 6 kilos dont la Brahma géante. « C’est un beau bébé, elle est aussi sympa que sa taille, elle est douce comme un agneau. » En revanche, elle est déconseillée pour les petits espaces.

Alors, laquelle choisirez-vous ?

Aveclogo_mip

Marine VAUTRIN

  1. bonjour quelle sont les règles pour adopter deux poules pondeuse dans un terrain de 800 m2

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème