La brosse à dents en bambou, l'alternative écologique

Adoptez une brosse à dents écolo !

Publié le 24 août 2018 à 9:37 Aujourd'hui | 599 vues

Comme les cotons-tiges en plastique, la brosse à dents fait partie des objets polluants de notre salle de bains. Pourquoi ne pas alors passer à la brosse écolo ? Passage en revue des différentes solutions.

C’est un objet que nous avons tous dans notre salle de bains, la brosse à dents. Et pour une bonne hygiène bucco-dentaire, il est conseillé de la changer régulièrement, tous les trois ou quatre mois conseillent les professionnels. Le hic ? La plupart des brosses vendues dans le commerce sont en plastique. Une fois jetées à la poubelle, elles ne sont presque jamais recyclées. Elles sont incinérées, ce qui génère des gaz à effet de serre, ou enfouies. Au pire, elles finissent dans la nature où elles mettent des années à se dégrader : entre 100 et 1000 ans selon le type de plastique utilisé. Et les brosses à dents électriques ? Pas mieux. Il faut changer de tête régulièrement et les brosses, lorsqu’elles ont fait leur temps, deviennent des déchets électroniques. Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions bien plus écologiques pour nettoyer ses quenottes.

La brosse à dents biodégradable

Fini le plastique ! Aujourd’hui, plusieurs marques proposent des brosses à dents dotées d’un manche en bambou ou en amidon de maïs. Celui peut-être composté, à condition d’enlever les poils. Parmi elles, on retrouve Smiloh, BamBouDent ou encore My Boo Company.

La brosse à dents à tête interchangeable

Pour réduire ses déchets en plastique, il est aussi possible de se tourner vers une brosse à dents au manche en bioplastique et à tête interchangeable. Une fois la tête usée, il suffit de l’enlever et de la renvoyer au fabricant. C’est d’ailleurs ce que propose la marque Lamazuna, spécialiste du zéro déchet, qui a mis en place un partenariat avec Terracycle pour donner une nouvelle vie à ces têtes usagées. On retrouve également Bioseptyl et sa brosse à dents « Édith ». La marque vient d’ailleurs de sortir une version d’« Édith » encore plus écologique. Le manche est composé à base de coquilles Saint-Jacques ! Adopter une brosse à dents à tête rechargeable, c’est écolo. L’économie de plastique s’élèverait à 80 %.

Le bâtonnet de siwak

Le must de la brosse à dents écolo ? Le bâtonnet de siwak (bois d’araq). Utilisé depuis des millénaires comme brosse à dents naturelle, le siwak contient des substances nettoyantes, blanchit les dents et renforce les gencives. « Une fois humidifiée dans la bouche, son extrémité se sépare naturellement en poils fibreux et permet un brossage complémentaire précis, sans eau ni dentifrice », explique la marque Smiloh, qui commercialise ces petits bâtonnets.

Une brosse à dents à renvoyer après usage

Plutôt que de jeter votre brosse à dents à la poubelle, renvoyez-la à son fabricant ! C’est ce que proposent plusieurs marques, comme Bioseptyl. Ici, toutes les brosses à dents qui n’ont pas de tête rechargeable peuvent être renvoyées. Les clients sont invités à couper la tête de leur brosse, et à expédier le manche par voie postale. Pour les manches « mono-matière », « la matière sera fondue et injectée de nouveau… en protège-tête », explique la marque sur son site. Quant aux brosses « bi-matière », elles seront envoyées à une entreprise qui les utilisera dans le bitume pour les routes. À noter que Bioseptyl est certifiée « Origine France Garantie ».

Et le dentifrice ?

Les tubes de dentifrice, non recyclés, sont aussi un fléau pour l’environnement. Pour dire adieu au plastique, on passe au dentifrice solide ou on le fait soi-même (huile de coco, bicarbonate de soude, huile essentielle de menthe poivrée). Il suffit de mettre de l’huile sur sa brosse, de saupoudrer du bicarbonate et de mettre une à deux gouttes d’huile essentielle. L’huile de coco étant antibactérienne et le bicarbonate un produit qui neutralise les odeurs, c’est le combo parfait pour ne pas avoir mauvaise haleine. Autre avantage : la combinaison permet de blanchir les dents. Attention toutefois, le bicarbonate ne doit pas être utilisé quotidiennement.

Marine VAUTRIN

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème