APIcité : un label qui récompense les communes protégeant les abeilles

Publié le 6 décembre 2017 à 10:12 Aujourd'hui | 1420 vues

L’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF) a octroyé un label à 28 communes mardi 28 novembre 2017. Appelé APIcité, il récompense leur engagement en faveur de la protection et la défense des abeilles et des pollinisateurs sauvages. 

Bien qu’indispensables à la biodiversité, les abeilles sont en danger. Leur taux de mortalité dans les colonies ne cesse de croître et avoisine même les 30%, estime l’UNAF. Ce taux peut grimper jusqu’à 50 et 80% dans certains secteurs. D’ailleurs, selon la fédération nationale des associations régionales de développement de l’apiculture (ADA France), le nombre de ruches a baissé de près de 40 000, depuis 1994. La production nationale de miel a, quant à elle, chuté de moitié. C’est pourquoi, des communes ont décidé de s’engager afin de protéger ces insectes volants, notamment en interdisant l’usage de pesticides dans les jardins publics, en plantant des essences mellifères ou encore en installant des ruches.

Mardi 28 novembre dernier, l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF) a remis officiellement le label APIcité à 28 communes allant de 235 à plus de 80 000 habitants “qui aiment, et s’engagent pour l’abeille et les pollinisateurs sauvages”. L’objectif de ce label, accordé pour une durée de deux ans, est donc de “valoriser les politiques locales en matière de protection des abeilles domestiques et des pollinisateurs sauvages”, explique l’UNAF dans un communiqué. Celui-ci s’inscrit d’ailleurs dans le prolongement du programme Abeille, sentinelle de l’environnement. L’an dernier, lors de la première édition de remise du label, 17 communes ont été récompensées, parmi lesquelles Paris, Vitrolles (13), Thionville (57), Amiens (80) ou encore Dijon (21). Au total, près de trois millions de personnes ont pu être sensibilisées à la cause des abeilles et autres pollinisateurs.

Louveciennes, Orcival, Savigny-le-Temple récompensées

Le label APIcité récompense les communes avec une (démarche reconnue), deux (démarche remarquable) ou trois abeilles (démarche exemplaire) en fonction de leur degré d’engagement. Cette année, les trois communes ayant obtenu le label avec trois étoiles sont Louveciennes (78), Orcival (63) et Savigny-le-Temple (77). Les communes récompensées pour leur démarche remarquable sont : Boé (47), Caylus (82), Châlons-en-Champagne (51), Châtillon-sur-Chalaronne (01), Dourdan (91), Fleury-sur-Orne (14), Limours (91), Malaunay (76), Mende (48), Mondeville (14), Montfermeil (93), Saint-Amand-Montrond (18), Saint-Dié-des-Vosges (88) et Talant (21). Les 11 dernières communes labellisées APIcité avec une seule abeille sont Asnières-sur-Seine (92), Belley (01), Château-Thierry (02), Livarot-Pays d’Auge (14), Lourdes (65), Ludon-Médoc (33), Nérigean (33), Ribérac (24), Sauxillanges (63), Soudan (79) et Trégueux (22).

Pour obtenir cette distinction, les communes doivent en faire la demande auprès de l’UNAF et remplir un questionnaire. Par la suite, elles sont évaluées sur différents critères répartis en cinq thématiques qui sont le développement, la gestion des espaces verts, la biodiversité, l’apiculture et la sensibilisation. À l’issue de l’étude de leur candidature, le comité de labellisation, composé de l’UNAF, l’Association Française d’Agroforesterie (AFAF), Hortis (les responsables des espaces nature en ville) et l’association de défense de l’environnement Noé conservation, accorde l’un des trois niveaux de labellisation.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Marie Bascoulergue

Surprise

WhyNote, le bloc-notes qui s’utilise à l’infini

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème