Bill Gates veut créer une « super vache » laitière

Publié le 1 février 2018 à 11:58 Demain | 213 vues

Pour lutter contre la malnutrition, le milliardaire américain Bill Gates a investi plus de 40 millions de dollars pour créer une vache génétiquement modifiée, capable de produire plus de lait et de résister aux fortes chaleurs.

Depuis son retrait de Microsoft il y a une quinzaine d’années, Bill Gates se consacre à aider les plus démunis. Avec sa femme Melinda, il a créé sa propre fondation dans laquelle il injecte une grande partie de sa fortune. Récemment, le milliardaire américain s’est d’ailleurs lancé dans un tout nouveau projet pour lutter contre la malnutrition, notamment en Afrique. Son projet ? Créer une « super vache ». Cette vache génétiquement modifiée serait capable de produire autant de lait qu’une vache européenne et de résister aux fortes chaleurs, et donc au réchauffement climatique.

« Quatre fois plus productive »

Pour ce faire, Bill Gates a fait don d’un chèque de plus de 40 millions de dollars, soit 32 millions d’euros, à l’Alliance mondiale pour les médicaments destinés au bétail (GALVmed), rapporte la BBC. Cette organisation non gouvernementale, basée à Édimbourg en Écosse, mène des recherches sur les vaccins et la génétique du bétail. Pour l’heure, aucune précision n’a été donnée sur la manière dont serait créée cette vache. Sur son blog, en juillet 2017, le milliardaire avait évoqué la possibilité de créer des vaches via l’insémination artificielle.

Cette vache parfaite peut susciter des inquiétudes mais pour le milliardaire elle serait une solution à la famine. Selon ce dernier, elle sera « quatre fois plus productive, avec la même espérance de vie » qu’une vache d’Afrique, avait-il indiqué fin janvier, lors d’un discours à l’Université d’Édimbourg.

Sauver la planète du réchauffement climatique, tel est l’objectif de Bill Gates qui n’hésite pas à injecter des millions de dollars. En décembre 2017, l’homme d’affaires avait par exemple annoncé la création d’un fonds d’un milliard de dollars dédié à la recherche et au développement des énergies vertes, baptisé « Breakthrough Energy Ventures » (BEV).

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Justine Dupuy

Surprise

Du mobilier et des jouets pour enfants faits avec du plastique recyclé

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème