Avec BirdLab, observez les oiseaux pour faire avancer la science

Publié le 30 novembre 2017 à 12:20 Aujourd'hui | 415 vues

Les scientifiques ont besoin de vous pour étudier le comportement de nourrissage des oiseaux en hiver. Pour cela, ils mettent à disposition un jeu interactif disponible sur smartphone ou tablette, BirdLab. 

Et si vous preniez un peu de votre temps pour observer les oiseaux ? C’est ce que propose le programme Vigie-Nature du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), en partenariat avec la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et AgroParisTech.  Ces derniers invitent les Français, pour la quatrième année consécutive, à participer à une étude scientifique participative consacrée au comportement de nourrissage des oiseaux, baptisée BirdLab. Via une application disponible gratuitement sur smartphone et tablette, chacun peut suivre en temps réel les déplacements de 24 espèces communes d’oiseaux sur deux mangeoires identiques dans son jardin ou sur son balcon. L’objectif ? Étudier les interactions entre les oiseaux qui fréquentent les mangeoires. « Quels sont les comportements des oiseaux à la mangeoire ? Un oiseau préfère-t-il se nourrir là où d’autres congénères sont déjà présents ou préfère-t-il s’isoler ? Comment les espèces coopèrent-elles ? Existe-t-il des comportements de compétition ou de coopération entre individus ou entre espèces ? L’habitat influence-t-il ces comportements ? », détaille Vigie-Nature sur son site.

Pour participer, c’est très simple. Il suffit donc d’installer deux mangeoires dans son jardin ou sur son balcon, de déposer des graines de tournesol ou des boules de graisse, et d’attendre quelques jours afin que cette nourriture soit repérée par les volatiles. Ensuite, « attendez que les oiseaux repèrent vos mangeoires (…) et reproduisez sur l’écran tactile leurs déplacements entre les deux mangeoires pendant les 5 minutes que dure une partie. Un simple « drag & drop » d’icônes d’oiseaux permet de répéter l’activité des volatiles en temps réel », explique-t-on sur le site de Vigie-Nature. Ludique, l’appli permet de connaître les espèces qui fréquentent son jardin, qui viennent se nourrir, etc. Toutes les données collectées sont transmises aux scientifiques de Vigie-Nature.

Les perruches à collier étudiées

Les observations des trois premières saisons ont par exemple permis de mieux comprendre la répartition des perruches à collier en Ile-de-France. Les chercheurs ont ainsi pu constater « une forte concentration » de ces oiseaux « aux mangeoires situées dans des paysages pavillonnaires denses composés principalement de jardins privés », ce qui correspondrait au noyau de distribution de l’espèce dans cette région. « Mais cette présence diminue dès que l’on se rapproche des parcs urbains publics où la perruche bénéficie probablement d’autres ressources alimentaires. Par ailleurs, les perruches à collier sont majoritairement observées sur les mangeoires proches des sites connus de nidification de l’espèce », précise La Ligue pour la Protection des Oiseaux.  Pour cette nouvelle saison, les chercheurs souhaitent plus particulièrement analyser le comportement des autres oiseaux en présence des perruches à collier, savoir si ces dernières freinent l’accès des autres volatiles aux mangeoires.

Si vous n’avez pas de balcon ni de jardin et que vous souhaitez participer à cette expérience, Vigie Nature propose sur son site une carte interactive permettant de trouver les mangeoires disponibles dans certains lieux publics. À vous de jouer ! Vous avez jusqu’au 31 mars 2018.

Vigie Nature

Marine VAUTRIN

Surprise

Lutte anti-gaspi : à 11 ans, elle invente une corbeille à fruits intelligente

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème