Boissons végétales : le soja, la meilleure alternative au lait de vache

Publié le 2 février 2018 à 12:45 Aujourd'hui | 753 vues

Parmi les nombreuses boissons végétales présentes sur le marché, celle au soja serait la plus intéressante d’un point de vue nutritionnel.

Les laits végétaux, ou plutôt les boissons végétales, ont la cote dans les rayons de nos supermarchés. Que l’on soit vegan, intolérant au lactose ou tout simplement désireux de changer ses habitudes alimentaires pour des questions éthiques, nombreux sont ceux à utiliser ces produits alternatifs au lait de vache. Et il y a l’embarras du choix : amande, soja, riz, coco, avoine, sésame, etc. Mais lequel est le meilleur d’un point de vue nutritionnel ? C’est ce qu’ont voulu savoir des chercheurs de l’université McGill au Canada.

Dans leur étude, publiée sur le site de l’université, ces derniers ont comparé la valeur nutritionnelle des quatre boissons végétales les plus populaires, à savoir le « lait » de soja, d’amande, de riz et de coco, à celle du lait de vache pour un verre de 240ml. Celles-ci étaient en version non sucrée. Résultat : le lait de vache demeure le plus nutritif de tous, mais le « lait » de soja arrive bon deuxième et se distingue nettement des autres boissons végétales. Sa valeur nutritionnelle se rapproche le plus du lait de vache. Ce jus est riche en protéines et calcium, et contient peu de glucides. Il contient également des isoflavones, des phytonutriments, connus pour leurs propriétés anti-cancérigènes. Le soja présente toutefois quelques inconvénients. Tout d’abord son goût. Il ne fait pas le bonheur de tous les palais. Certaines personnes en sont allergiques. Et la présence d’anti-nutriments, des substances qui réduisent l’absorption des nutriments sur le plan digestif ou métabolique, pose aussi problème.

Le « lait » de riz trop sucré

Le « lait » de riz peut aussi être une bonne alternative pour les personnes intolérantes au lactose, au soja et aux amandes, mais aussi pour celles qui n’apprécient pas le goût du soja. Le hic : il est peu nourrissant et beaucoup trop riche en sucre : 26g par portion. Les laits de vache et de soja en contiennent respectivement 11,5g et 4g. Le « lait » de riz est le plus calorique. Concernant le « lait » de coco, celui-ci est riche en graisses saturées et ne contient pas de protéines. Il est en revanche peu calorique et peut aider à réduire le mauvais cholestérol. Ce qui est aussi le cas pour la boisson aux amandes. « Les amandes sont riches en acides gras monoinsaturés qui, croit-on, favorisent la perte de poids et la gestion du poids. En outre, ces acides gras diminuent le taux des lipoprotéines de basse densité (le mauvais cholestérol) », expliquent les chercheurs. Plus pauvre en glucides que le « lait » de riz et de soja, celui d’amande ne procure cependant pas assez de nutriments essentiels.

À noter que les boissons végétales, tout comme celles d’origine animale, ne sont pas recommandées pour les nourrissons. Elles ne couvrent pas les besoins nutritionnels spécifiques des petits de moins d’un an. La première année est très importante dans le développement de l’enfant. Pendant sa première année, celui-ci voit son poids multiplier par trois et sa taille par deux. Le lait maternel est l’aliment le mieux adapté aux besoins du bébé, avait rappelé en 2016 l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). « En l’absence d’allaitement ou en complément de celui-ci, seules les préparations pour nourrissons ou les préparations de suite, autorisées par la réglementation, peuvent couvrir les besoins nutritionnels de l’enfant. » « En cas d’intolérance du nourrisson aux protéines de lait de vache, des préparations pour nourrissons, formulées à partir de protéines végétales peuvent être prescrits par des médecins, mais il s’agit toujours de préparations spécialement formulées pour couvrir les besoins des nourrissons », avait-elle ajouté.

Marine VAUTRIN

  1. Sans vouloir ergoter, il me semble que le lait de vache non plus n’est pas recommandé aux nourrissons… On utilise du lait maternisé pour ça, qui existe en version végétale et animale.

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème