Casino va exclure les œufs de batterie de ses produits transformés

Publié le 24 mai 2018 à 16:12 Aujourd'hui | 461 vues

Le groupe Casino vient de s’engager à ne plus utiliser d’ovoproduits issus d’élevages de poules en cage dans l’ensemble de ses produits élaborés à marque propre d’ici 2025.  

Dans un tweet publié le 15 mai dernier, le groupe Casino a annoncé que « ses enseignes en France n’utiliseront plus d’ici 2025 d’ovoproduits à base d’œufs de poules élevées en cage dans l’ensemble de ses produits à marque propre ». Casino fait un pas de plus en faveur du bien-être animal. Cette politique fait en effet suite à l’engagement pris par le groupe l’an dernier à exclure les œufs de batterie « coquilles » de ses rayons d’ici 2020. Ces deux politiques vont concerner tous les magasins sous enseigne Casino ainsi que les magasins Franprix et Leader Price. Il rejoint d’autres enseignes comme E. Leclerc, Lidl et plus récemment Aldi, eux aussi engagés sur leurs produits élaborés, en plus des œufs coquille. Mais aussi de nombreuses entreprises telles que Nestlé, Danone, Sodexo, Panzani, ou encore les boulangeries Paul.

Vers la fin de l’élevage en cage ?

Dans un communiqué, L214 a salué la décision du groupe Casino. « L’engagement de Casino est important car il concerne des produits comme les pâtes ou les biscuits, sur lesquels ne figure pas de mention permettant aux consommateurs de vérifier le mode d’élevage, contrairement aux œufs « coquilles » », a déclaré Johanne Mielcarek, porte-parole de l’association qui dénonce via de nombreuses vidéos les conditions de vie déplorables des poules élevées en cage. Récemment, L214 a d’ailleurs publié trois vidéos choquantes, dont une le 14 mai dernier, soit la veille de l’annonce du groupe Casino. Celle-ci concernait un site d’élevage industriel de 460 000 poules pondeuses dans la Somme. Un élevage qui produit des œufs pour Matines, premier producteur d’œufs français, avec 3 milliards d’œufs par an.

« Le groupe Casino répond à une préoccupation sociétale croissante (90 % des Français favorables à l’interdiction totale de l’élevage en cage, NDLR) qui doit inciter les députés à se prononcer en faveur d’une interdiction de l’élevage en cage dans le cadre du vote du projet de loi alimentation actuellement en débat à l’Assemblée nationale », a ajouté Johanne Mielcarek. L’examen du projet de loi a débuté le 22 mai dernier. L’association appelle d’ailleurs à la mobilisation citoyenne en signant une pétition adressée aux élus du gouvernement. Celle-ci intitulée “Stop à l’élevage des poules en cage” comptabilise plus de 140 000 signatures.

Marine VAUTRIN

  1. […] Casino va exclure les œufs de batterie de ses produits transformés […]

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème