Il existe plus de 700 variétés de figues

C’est la saison des figues : comment les choisir et les conserver

Publié le 21 juillet 2018 à 9:30 Aujourd'hui | 437 vues

La figue fait partie des fruits stars de l’été. Dégustée nature ou cuisinée, elle fait le bonheur des petits et grands. Mais encore faut-il tomber sur une bonne figue. Comment les choisir ? Comment les conserver ? Suivez le guide.

Depuis quelques semaines, un petit fruit a fait son apparition aux côtés des pêches, des abricots et autres fruits estivaux. Sa peau peut être de couleur vert pâle, noire ou rouge violacé, et sa pulpe est rouge ou rose. De qui parle-t-on ? De la figue bien sûr. En France, celle-ci est principalement cultivée en Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’Hexagone est le quatrième producteur européen, après l’Espagne, l’Italie et la Grèce. Gourmande et légèrement sucrée, les figues sont excellentes pour la santé. Elles sont riches en minéraux et oligo-éléments (potassium, fer, cuivre), et sont sources de vitamines du groupe B et de vitamine C. La peau et la chair contiennent aussi de nombreux antioxydants, ainsi que des fibres. Il serait donc dommage de s’en priver. Mais comment être sûr de tomber sur des bonnes figues ? Pour éviter de déguster des figues sans goût, il existe quelques astuces.

Figues : comment les choisir ?

Tout d’abord, sachez qu’il existe plus de 700 variétés de figues. L’idéal sera de sélectionner des fruits cultivés en France. Et parmi elles, certaines bénéficient d’une appellation comme la figue de Solliès. Cultivée à Solliès-Pont dans le Var, cette variété a obtenu en 2006 une AOC (Appellation d’origine contrôlée) et cinq ans plus tard une AOP (Appellation d’origine protégée). Les figues de Solliès sont d’un diamètre supérieur ou égal à 40 millimètres, en forme de goutte d’eau écrasée, de couleur violette à noire nervurée. Sa pulpe et charnue, couleur confiture de fraise. Autre figue française : la boule d’or (ou dauphine), une variété plus précoce. Il s’agit d’une figue verte à chair rose. Celle-ci est cultivée sur le même territoire que la figue de Solliès.

Une bonne figue doit avoir une peau lisse et souple. Ne choisissez pas des figues trop dures, car une fois cueillies elles ne mûrissent plus. « Une goutte blanche qui perle à la base du fruit est synonyme de fraîcheur », rappelle également le ministère de l’Agriculture. Enfin, sentez-la. Une bonne figue doit être parfumée. Si vous ne sentez rien, passez votre chemin.

Figues : comment les conserver ?

L’idéal sera de consommer vos figues dès le retour du marché ou du magasin. Mais vous pouvez très bien les garder à l’air libre pendant quatre jours ou bien au réfrigérateur pendant huit jours au maximum. Si vous les mettez au frigo, n’oubliez pas de les envelopper dans un tissu, par exemple, car elles absorbent facilement les odeurs. Avant de les déguster, patientez au moins une trentaine de minutes afin qu’elles puissent retrouver tous leurs arômes. Et si vous souhaitez avoir des figues en hiver, vous pouvez les congeler.

Les figues se dégustent au naturel. Pour les laver, ne les mettez pas directement sous l’eau. La peau risque d’absorber l’eau, se ramollir et se déchirer. Utilisez un linge propre ou du papier absorbant humide. Et avant de croquer une figue, ouvrez-la en deux car il est possible qu’elle abrite un petit insecte. Les figues se consomment natures mais aussi en salade ou sur des toasts de foie gras, de chèvre frais. On peut également les cuisiner, les rôtir avec du miel, faire des crumbles, des tartes, etc. Elles se marient très bien avec le poulet, le veau ou le canard. Et pourquoi ne pas faire aussi des confitures et des sorbets ? Bref, avec les figues, tout est possible ! À vous de choisir.

Marine VAUTRIN

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème