« C’est qui le patron ?! » : le lait équitable poursuit sa success-story

Publié le 3 octobre 2017 à 12:07 Aujourd'hui | 393 vues

Le lait équitable « C’est qui le patron ?! » se développe et devient un lait ingrédient. Il entrera désormais dans la composition de produits laitiers (yaourts, beurre, fromage blanc, riz au lait, etc.). La marque devient fournisseur chez Monoprix et Carrefour. 

En 2016, une nouvelle brique de lait estampillée « C’est qui le patron ?! » a fait son entrée dans certains supermarchés. Sa particularité ? Son prix et ses critères de fabrication qui ont été entièrement fixés par les consommateurs ou « consom’acteurs ». Près de 7 000 internautes avaient voté pour un lait français, issu de vaches nourries correctement sans OMG et par des fourrages locaux, et qui rémunère au juste prix son producteur. Cette brique, vendue 0,99 euros chez Carrefour, Auchan, Intermarché, Cora et depuis peu chez Monoprix, a rencontré un succès fulgurant : en moins d’un an, plus de 22 millions de litres se sont écoulés !

Aujourd’hui, ce lait équitable se développe et devient désormais un lait ingrédient, a annoncé lundi 2 octobre la marque du consommateur. Ce lait va désormais entrer dans la composition de produits laitiers (yaourts, beurre, fromage blanc, riz au lait, etc). « Cette extension va permettre d’augmenter considérablement les volumes écoulés et, du même coup, le nombre d’éleveurs laitiers bénéficiant d’une plus juste rémunération », explique « C’est qui le patron ?! » dans un communiqué.

Carrefour introduit le lait équitable dans ses yaourts nature et son fromage blanc

À l’annonce de la création de ce lait ingrédient, les enseignes Carrefour et Monoprix ont manifesté leur adhésion pour accompagner l’initiative. Ainsi, Carrefour introduira ce lait dans deux de ses produits MDD (marque de distributeur) : les yaourts nature et le fromage blanc. « Il y a un an, Carrefour a été la première enseigne à accompagner la démarche du lait “C’est qui le patron ?”(…) Carrefour étend son initiative au lait ingrédient pour contribuer à une consommation plus responsable et apporter son soutien direct aux producteurs », a commenté Laurent Vallée, secrétaire générale du groupe Carrefour, précisant que « d’autres produits laitiers sont en projet ».

Monoprix passe tout son lait de marque de distributeur (MDD) en lait équitable

Quant à Monoprix, tous les laits MDD vont devenir des laits « C’est qui le patron ?! » contrôlés et validés par les consommateurs eux-mêmes. Pour Régis Schultz, le président de Monoprix, il s’agit d’une « démarche cohérente, dans l’ADN de Monoprix et de son engagement de consommation responsable depuis plusieurs années comme ce fut le cas pour l’arrêt des œufs en batterie. Nos clients deviennent des « consom’acteurs » ! », souligne-t-il. La marque du consommateur précise que ces deux premiers partenariats permettront de « valoriser d’ores et déjà 23 millions de litres de lait ingrédient équitable supplémentaire ».

Un logo distinctif et une frise seront apposés sur les produits concernés. Sur cette frise, on pourra lire : « Ce produit est fabriqué à partir du lait “C’est qui le Patron ?!”. Créé par les consommateurs, ce lait rémunère au juste prix de 39 cts son producteur pour plus de qualité (vaches profitant du pâturage 3 à 6 mois, alimentation sans OGM, fourrages locaux, exploitations familiales). Il est contrôlé et validé par les consommateurs eux-mêmes. »

Après Carrefour et Monoprix, d’autres enseignes, fabricants et grandes marques se sont manifestés. « Une structure de collecte rassemblant les producteurs et les consommateurs va être créée pour accompagner de façon concertée et transparente le développement de ce projet collectif, où le consommateur, nouveau partenaire responsabilisé et décisif, jouera un rôle actif et déterminant », a aussi fait savoir « C’est qui le patron ?! ».

Cette initiative est née début 2017 de la rencontre entre la marque du consommateur, la laiterie de St Denis de l’Hôtel et un groupe de jeunes producteurs mayennais représentés par Benoit Filoche. « Cette connexion s’est faite via Audrey Bourolleau, conseillère agriculture d’Emmanuel Macron (qui a lui-même rencontré le groupe d’éleveurs concernés en février dernier dans leur région) », explique « C’est qui le patron ?! » dans son communiqué.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

Des mégots de cigarettes transformés en cendriers et pots à crayons

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème