Chine : KFC lance le paiement par reconnaissance faciale

Publié le 5 septembre 2017 à 9:30 Aujourd'hui | 768 vues

Le géant de l’e-commerce Alibaba teste la reconnaissance faciale dans les fast-foods de KFC en Chine. Les clients peuvent désormais payer grâce à leur sourire, une manière originale de passer en caisse !

Simplifier notre quotidien, tel est l’objectif des nouvelles technologies. Aujourd’hui, il est par exemple possible de payer sans taper son code de carte bleue, ou bien régler ses achats via son smartphone, comme le propose la fonctionnalité Apple Pay. En mars dernier, le groupe financier Visa avait lui présenté un nouveau moyen de paiement sans contact, les lunettes de soleil. Le principe : une puce NFC directement liée à son compte bancaire est intégrée dans l’une des deux branches des lunettes. Cette puce est la même que celle utilisée dans les smartphones ou montres connectées pour régler ses achats. Bientôt, il suffira d’approcher la branche de nos lunettes du terminal de paiement pour effectuer la transaction. Du côté des Chinois, on va encore plus loin : le paiement par reconnaissance faciale.

En Chine, KFC, la chaîne de restauration rapide spécialisée dans le poulet, a équipé un de ses restaurants à Hangzhou, dans l’Est de la Chine, des bornes permettant de payer grâce à son visage. Le groupe Yum, qui détient KFC et Pizza Hut, s’est associé au système de paiement mobile Alipay du géant Alibaba, pour concevoir cette nouvelle technologie.

Des paiements qui se veulent toujours plus rapides

Concrètement, un utilisateur d’Alipay, qui a sa photo enregistrée dans la base de données du système, peut commander et payer en se montrant devant la borne. L’utilisation d’une photo prise en direct empêcherait selon le groupe les fraudes en tous genres. Le système de paiement utilise des caméras qui calculent la profondeur du champ. Et ce n’est pas tout, il utilise aussi des algorithmes de détection de ressemblance. À savoir que le système est capable d’identifier correctement une personne même si celle-ci est maquillée ou déguisée.

Il faudra encore attendre quelque temps avant que ce mode de paiement puisse se répandre au-delà des frontières chinoises. En effet, celui-ci devra se confronter aux diverses barrières législatives existantes dans certains pays. Mais aussi se confronter aux consommateurs eux-mêmes. Pas sûr que tout le monde accepte d’avoir son visage enregistré dans une base de données d’un organisme financier. En France, il est déjà possible de régler ses achats grâce à sa voix. C’est la Banque Postale qui propose ce système de reconnaissance vocale, baptisé Talk to Pay et lancé le 6 juin dernier.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Alice Glaz

Surprise

Quand les déchets se transforment en meubles design

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème