Cinq applications qui analysent la composition des cosmétiques

Publié le 19 novembre 2017 à 10:00 Aujourd'hui | 7920 vues

De nos jours, le smartphone est l’objet que l’on utilise le plus au quotidien. Il existe d’ailleurs une multitude d’applications qui peuvent simplifier la vie. Parmi celles-ci, cinq ont pour objectif de décrypter la composition de nos cosmétiques.

Tous les jours, nous mettons plusieurs produits sur la peau. Cela va du lait pour le corps au déodorant, en passant par le shampoing et le maquillage. Ces cosmétiques sont remplis de produits chimiques potentiellement nocifs pour la santé. Selon l’UFC-Que Choisir, plus de 1 000 produits cosmétiques contiendraient des substances indésirables. Pour les éviter, il faut lire les étiquettes. Cependant, ce n’est pas évident. Pour remédier à ce problème, plusieurs applications ont vu le jour afin d’analyser la composition des produits cosmétiques. En voici cinq.

Clean Beauty repère les perturbateurs endocriniens

Pour identifier la composition de ses cosmétiques, rien de plus simple avec Clean Beauty. Il suffit juste de photographier la liste des ingrédients sur l’emballage ou à même le produit. L’appli se charge du reste. Clean Beauty repère automatiquement les conservateurs, les agents irritants et comédogènes ainsi que les nanomatériaux et les substances suspectées d’être des perturbateurs endocriniens. Créée par le laboratoire français Officinea, Clean Beauty dispose également d’un glossaire de près de 800 ingrédients et est capable d’identifier les 26 ingrédients allergènes du Règlement Cosmétique Européen. L’application est disponible gratuitement sur l’App Store et Google Play.

Pharmapocket propose des produits ciblés

Perturbateurs endocriniens, allergènes, conservateurs, ingrédients polluants, substances irritantes… Tous ces ingrédients sont traqués par Pharmapocket. Cette application, disponible gratuitement sur App Store et Google Play, classe les produits cosmétiques par marque, note et prix. Plus un produit aura une bonne note, moins il aura d’ingrédients nocifs pour la santé. Pour cela, il suffit de se référer au catalogue de l’appli ou de scanner le code-barres d’un produit. Pharmapocket a une autre utilité. Si vous souhaitez acheter un type de produit en particulier (hypoallergénique, par exemple), il suffit de cliquer sur l’onglet correspondant et de sélectionner le produit qui correspondra le plus à vos critères et votre budget. À ce jour, Pharmapocket a déjà expertisé 5 450 produits et analysé plus de 22 000 produits.

Cosmethics propose des alternatives plus saines

Grâce à un système d’alerte, Cosmethics vous signale lorsqu’un produit est toxique, allergisant ou adapté/sûr pour vous. Il est également possible de créer une alerte personnalisée. Pour cela, il faut entrer une liste d’ingrédients que l’on ne souhaite pas avoir dans un produit et Cosmethics vous propose une sélection de cosmétiques correspondants. En cas de doute sur un produit, il suffit de scanner la composition de ce dernier. En plus d’analyser la composition, Cosmethics va plus loin et propose même des alternatives plus saines. Cosmethics est disponible gratuitement sur App Store et Google Play.

ThinkDirty note les ingrédients dangereux

Sur le même principe que Pharmapocket, il suffit de scanner le code-barres d’un produit pour en connaître sa composition avec ThinkDirty. Cependant attention, contrairement à d’autres applications, elle ne s’intéresse qu’aux éléments chimiques des produits. “Nous avons délibérément évité la pratique largement répandue du “greenwashing””, explique le fondateur de l’appli sur son site. En plus de lister les ingrédients potentiellement dangereux, Thinkdirty va plus loin et appose une note. Plus elle est élevée, plus la toxicité ou nocivité de l’élément est importante. Pour l’heure, tous les ingrédients n’ont pas encore été notés. L’application est disponible gratuitement sur App Store et Google Play.

Zenziscope, l’appli idéale des vegans

Zenziscope se décrit comme une “application web”. Autrement dit, pour analyser des produits, il suffit de se rendre sur le site Internet et d’entrer la liste des ingrédients. Grâce à cette appli, il est possible de comprendre la signification de certains codes couleurs apposés sur les cosmétiques, ainsi que leur utilité. Pour l’heure, 23 169 ingrédients ont déjà été analysés, parmi lesquelles 629 perturbateurs endocriniens, 338 allergènes ou 2 051 dérivés d’huile de palme pour ne citer qu’eux. Zenziscope est aussi pratique pour les vegans puisqu’elle traque en plus les ingrédients d’origine animale.

Marie Bascoulergue

Surprise

TOP des BD écolos à découvrir !

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème