La citrouille, bien plus qu’une déco d’Halloween

Publié le 22 octobre 2018 à 9:30 Aujourd'hui | 1194 vues

Star de l’automne, la citrouille ne sert pas seulement à décorer nos maisons au moment d’Halloween. Consommée, elle est excellente pour la santé. Appliquée, elle est une alliée beauté. Zoom sur cette courge aux multiples bienfaits.

À l’automne, la saison des courges bat son plein. Potiron, pâtisson, potimarron, butternut sont autant de variétés de cucurbitacées qui arrivent sur les étals des marchés. Et parmi elles, on retrouve bien évidemment la citrouille. Bien souvent, cette courge est utilisée pour Halloween. Elle est en effet considérée comme l’emblème de cette fête populaire. On s’amuse à tailler ses parois pour dessiner des sorcières, des monstres ou encore à la transformer en lanterne en y incorporant une petite bougie. Chaque année, certains rivalisent de créativité pour réaliser les citrouilles les plus effrayantes. Toutefois, nous avons souvent tendance à oublier que la citrouille est aussi un fruit qui se mange. Eh oui, présentée comme un légume, la citrouille est en réalité un fruit. Il serait d’ailleurs dommage de s’en priver puisqu’elle regorge de nombreux bienfaits.

La citrouille, un produit excellent pour la santé

Importée d’Amérique, la citrouille regorge de bêta-carotènes, sources de vitamine A ou provitamine A. Celle-ci a des propriétés intéressantes pour la vue, notamment nocturne. Elle intervient également dans de nombreuses fonctions de l’organisme comme la croissance, le renouvellement des tissus et le renforcement du système immunitaire. Elle joue aussi un rôle dans le processus de cicatrisation des plaies. En plus des propriétés de la vitamine A, les bêta-carotènes sont de puissants antioxydants et permettraient de prévenir certains cancers, comme celui de la prostate. La citrouille est aussi source de vitamines C et E qui renforcent le système immunitaire, et de minéraux dont le zinc, le cuivre et le magnésium. Autre atout de la courge : sa teneur importante en fibres. Parfait pour celles et ceux qui ont des petits problèmes intestinaux. Les fibres favorisent la digestion et permettent aussi de faire baisser la sensation de faim. Peu calorique, la citrouille est une alliée minceur. Tarte, soupe, cake, muffins… La citrouille se déguste salée ou sucrée. Pour épater vos convives ? Faites de frites de citrouille ! Ses graines sont également très intéressantes. Riches en fibres, en magnésium et en fer, elles ont des propriétés anti-inflammatoires. Leur particularité : elles contiennent du tryptophane, un acide aminé qui améliore la production de la sérotonine, à savoir l’hormone du bonheur. Pour être heureux, mangez des graines ! Légèrement grillées et salées, elles sont délicieuses.

La citrouille, une alliée beauté

Les bienfaits de la citrouille sont nombreux et le fruit est aussi devenu depuis quelques année un allié beauté. La courge serait excellente pour hydrater et protéger la peau des agressions extérieures. La vitamine C présente dans la citrouille neutraliserait les radicaux libres, responsables du vieillissement de la peau. Les bêta-carotènes contenus dans le fruit donneraient également de l’éclat au teint. Ce n’est donc pas étonnant de voir sur le marché fleurir de nombreux cosmétiques à base de citrouille : crèmes, masques et même shampooings. Sur Internet, on retrouve beaucoup de recettes. Pour faire un masque maison, prenez une cuillère à soupe de purée de citrouille, une cuillère à café de miel et ajoutez au mélange une cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Appliquez ensuite la solution sur votre visage pendant une bonne dizaine de minutes et rincez. En mélangeant la pulpe avec du miel et du sucre, ça marche aussi pour faire un gommage.

La citrouille a tout pour elle, il serait donc dommage de ne l’utiliser que pour décorer sa maison au moment d’Halloween. D’ailleurs, savez-vous pourquoi elle est l’emblème de la fête des morts ? C’est à la légende (la plus répandue) d’un certain Jack que l’on doit cet engouement autour de cette courge. Selon l’histoire, Jack, un Irlandais riche, avare et surtout porté sur l’alcool, aurait rencontré le diable alors qu’il sortait d’un pub, le soir du 31 octobre. Ce dernier voulait lui acheter son âme. Évidemment, Jack ne put résister à la tentation de boire un dernier verre avant. Il demanda au diable de le lui payer. Celui-ci accepta et se transforma en pièce. Malin, Jack la glissa dans sa bourse dans laquelle se trouvait une croix en argent. Il promit au diable, ainsi fait prisonnier, de le laisser sortir à condition qu’il lui donne encore quelques années de sursis. Satan accepta. Vous souhaitez connaître la suite ? C’est ici.

Marine VAUTRIN

  1. […] La citrouille, bien plus qu’une déco d’Halloween […]

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème