Coca-Cola s’engage pour « un monde sans gaspillage »

Publié le 22 janvier 2018 à 13:04 Aujourd'hui | 522 vues

Coca-Cola s’engage un peu plus pour la planète. L’entreprise souhaite recycler toutes ses bouteilles et canettes d’ici 2030.

 Les déchets sont un fléau pour l’environnement. Conscientes de cette problématique, de nombreuses entreprises ont décidé d’agir. Récemment, le groupe Danone a par exemple annoncé que toutes les bouteilles d’eau de sa marque Evian seront conçues uniquement avec du plastique recyclé d’ici 2025. De son côté, McDonald’s s’est lui engagé à produire tous ses emballages à partir de sources recyclables d’ici 2025. Autre entreprise impliquée : Coca-Cola. Le géant américain, qui est présent dans plus de 200 pays, s’est fixé pour objectif de collecter et recycler toutes ses bouteilles et canettes d’ici 2030. Dans son projet, baptisé «World without waste » (un « monde sans gaspillage »), l’entreprise d’Atlanta compte également rendre tous ses emballages 100% recyclables, et d’utiliser en moyenne 50% de matériaux recyclés pour fabriquer de nouvelles bouteilles, à la même échéance.

« Un monde sans déchets est possible »

« Nous croyons que chaque emballage, peu importe d’où il vient, a de la valeur et une vie au-delà de son utilisation initiale. Tout ce qui peut être recyclé doit l’être », a déclaré James Quincey, le directeur général de Coca-Cola. « Les consommateurs du monde entier se soucient de notre planète. Ils attendent des entreprises telles que la nôtre qu’elles deviennent des leaders et qu’elles contribuent à rendre un monde sans déchets », a-t-il ajouté. Pour ce dernier, « les bouteilles et canettes ne devraient pas faire de mal à notre planète et un monde sans déchets est possible ».

Le groupe entend notamment investir des millions de dollars pour éduquer et sensibiliser les consommateurs sur les dangers des plastiques (océans) et le recyclage : quoi, comment et où recycler. Coca-Cola souhaite s’impliquer davantage au niveau local auprès d’ONG et associations du secteur pour faciliter le recyclage et le rendre plus accessible. Pour éliminer les déchets existants, la firme assure qu’elle continuera à travailler avec ses partenaires actuels comme la Fondation Ellen MacArthur.

 

Marine VAUTRIN

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème