Courgettes imparfaites : des agriculteurs bio poussent un coup de gueule

Publié le 12 juillet 2017 à 9:27 Aujourd'hui | 560 vues

Des maraîchers en agriculture biologique du Tarn-et-Garonne ont poussé un coup de gueule sur leur page Facebook, le week-end dernier. Une partie de leur production de courgettes a été refusée par leur revendeur. Pourquoi ? Les légumes avaient des petites taches.

Qui a dit qu’un légume moche ne pouvait pas être bon ? Pourtant, encore trop de consommateurs préfèrent acheter des tomates bien rondes, des carottes bien droites ou encore des pommes bien lisses. Et ce diktat touche désormais les fruits et légumes bio, de plus en plus plébiscités par les Français. Eh oui, même dans le bio, les consommateurs veulent du beau. C’est ce que déplorent Caroline et Cyril Rous, des maraîchers installés à Lafrançaise, dans le Tarn-et-Garonne, qui ont vu leurs courgettes recalées, au motif qu’elles avaient des petites taches.

Dimanche 9 juillet, ils ont décidé de pousser un coup de gueule sur leur page Facebook. Leur message s’accompagne d’une photo de leur production rejetée par leur revendeur. « Ceci est une partie de la récolte des courgettes de la semaine. Ces courgettes n’ont pas été validés au casting et pourquoi ? Parce que les consommateurs veulent des courgettes toutes jaunes, pas une petite tache de couleur verte, pas le moindre petit défaut », écrivent-ils. Cinq tonnes de gâchis !

Pour le couple, c’est une grosse perte (environ 5 000 euros), surtout que les taches sur les courgettes ne changent en rien la qualité gustative des légumes. Celles-ci sont dues aux fortes chaleurs du mois de juin. Interrogé par le Huffington Post, Cyril Rous estime qu’ « entre deux et trois tonnes de courgettes ramassées sont concernées ». « Il reste encore celles que nous n’avons pas récoltées mais nous allons les laisser pourrir sur pied, nous n’avons pas le choix », ajoute-t-il. “Nous avons bien sûr fait des dons à la Croix-Rouge mais leurs besoins ne sont pas si énormes”, explique sur Facebook le couple qui vend aussi ses courgettes directement aux consommateurs, mais pas suffisamment.

Des courgettes de même qualité

Dans leur post, les maraîchers dénoncent le comportement des consommateurs qui mangent bio mais qui veulent voir dans leurs assiettes des fruits et légumes sans aucun défaut. « Même si les légumes ne sont pas parfaits, essayez de penser que derrière des personnes les ont soignées, récoltées, conditionnées pour pouvoir faire vivre leur petite famille correctement et que malgré leurs défauts le goût reste exactement le même que les tops modèles », soulignent-ils.

Le message de Caroline et Cyril Rous fait le buzz sur Internet. Il a été partagé plus de 6 000 fois. Dans les commentaires, certains internautes ont fait part de leur incompréhension et ont apporté leur soutien comme une certaine Valérie : « Je les trouve très belles vos courgettes, ras le bol de tous ces fruits et légumes identiques. Si j’habitais plus près, je viendrais même vous les acheter directement. La qualité n’a rien à voir avec l’esthétique. Il est temps de faire évoluer les mentalités ». Lundi 10 juillet, les maraîchers ont invité tous ceux qui habitent dans les environs de l’exploitation à venir acheter leurs légumes pas assez « beaux » pour être vendus en magasin.

Rappelons qu’en 2014, l’opération « légumes moches » avait tenté de réhabiliter les légumes qui ne correspondaient pas aux calibrages de la grande distribution. Une campagne qui semble avoir été vite oubliée, même chez les consommateurs bio.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

Découvrez le premier cargo 100% électrique et écologique

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème