Crottes de chien, mégots : Valence durcit le ton

Publié le 7 mars 2018 à 17:16 Aujourd'hui | 469 vues

La ville de Valence, dans la Drôme, n’en peut plus des crottes de chiens non ramassées, des mégots de cigarettes et des sacs poubelle déposés sur le trottoir. Pour lutter contre ces incivilités, elle a décidé de verbaliser plus sévèrement les « pollueurs ». Laisser la crotte de son toutou par terre coûtera désormais 368 euros !

Slalomer entre les crottes de chien, c’est agaçant. Voir des sacs d’ordures ménagères, des encombrants et des dizaines de mégots de cigarettes joncher le trottoir, c’est navrant. Pour rendre plus propres ses espaces publics, la ville de Valence met pourtant les moyens. Rien que pour nettoyer les déjections canines, elle dépense chaque année 140 000 euros. Mais trop c’est trop. La mairie a décidé de durcir le ton contre celles et ceux qui souillent ses belles rues. En cas d’infraction, les fautifs devront aussi payer les frais d’intervention des services municipaux, rapporte France Bleu Drôme-Ardèche.

Pollueurs-payeurs

Désormais, ne pas ramasser la crotte de son chien coûtera très cher, 368 euros précisément. Le contrevenant devra payer 68 euros pour l’amende, 50 euros pour les frais d’intervention et 250 euros pour les frais de déplacement. Pour un mégot de cigarette jeté par terre, cela reviendra à 118 euros : 68 euros pour l’amende et 50 euros de frais d’intervention. Autant dire que les Valentinois auront tout intérêt à respecter les règles de propreté qui sont, au passage, de l’ordre du bon sens. Pour le maire de Valence, Nicolas Daragon, l’objectif est clair : « nous souhaitons que celui qui pollue, paye ! Il ne s’agit pas de rapporter de l’argent à la collectivité mais d’éviter qu’elle engage des frais », a-t-il expliqué à France Bleu.

Pour veiller au grain, la mairie va faire appel à deux agents municipaux supplémentaires. Mais Monsieur le maire reste lucide : « Chacun comprendra qu’il sera difficile d’être là au bon moment pour celui qui abandonne une déjection canine. En revanche, quand on abandonne un sac ou un carton sur le domaine public, il y a souvent un courrier ou une adresse, qui permettent d’identifier le propriétaire. »

Valence a lancé une campagne d’information à destination de ses habitants. En plus des affiches publicitaires, un guide pratique sera distribué dans toutes les boîtes aux lettres. Celui-ci est disponible sur le site de la ville. Les citoyens témoins d’une incivilité sont aussi invités à la signaler via l’application mobile « Ville de Valence », disponible sur Apple Store et Google Play.

 

Justine Dupuy

Surprise

Lutte anti-gaspi : à 11 ans, elle invente une corbeille à fruits intelligente

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème