Image d'illustration

De nouvelles images choc filmées dans un abattoir de cochons

Publié le 17 février 2017 à 10:54 Aujourd'hui | 171 vues

L’association L214 a mis en ligne une nouvelle vidéo dans laquelle des cochons sont maltraités. Les images ont été filmées dans un abattoir à Houdan, dans les Yvelines. L’association indique avoir porté plainte.

Coups violents, chocs électriques… Une nouvelle affaire de maltraitance animale a été mise en lumière par L214. Cette fois, c’est un abattoir de Houdan, situé dans le département des Yvelines, qui est visé. La vidéo, tournée fin novembre et début décembre, et qui a été en partie diffusée jeudi soir dans l’émission Envoyé Spécial sur France 2, montre des employés qui s’acharnent sur des cochons pour les faire avancer dans la rampe qui les mènera au dispositif de gazage.

« Chocs électriques et coups sont constamment distribués sur toutes les parties du corps des animaux parfois jusqu’à les sonner », détaille l’association dans son communiqué. Elle dénonce également des couloirs et des rampes très mal conçus. Les « cochons se trouvent parfois bloqués puis décoincés à coup d’aiguillons appliqués sur les yeux (…) La capacité d’accueil de la porcherie est sous-dimensionnée et les cochons sont entassés sans avoir tous la possibilité de se coucher. Les agressions et les cris emplissent la porcherie sans discontinuer ».

Des caméras pourtant installées

Les pratiques sont cruelles et pourtant, plusieurs caméras ont été installées. L’abattoir de Houdan est même un des premiers abattoirs à s’en être doté, selon l’association. Toutefois, les images sont uniquement consultées par le directeur de l’abattoir, déplore L214. Pour Brigitte Gothière, porte-parole de l’association, le contrôle vidéo n’est en rien « un rempart à la maltraitance des animaux en abattoir. Tant que les vidéos resteront en circuit fermé au sein des abattoirs, il ne faut pas espérer que ce dispositif permette un contrôle efficace. Nous soulignons de nouveau que les abattoirs sont des lieux de violence et de mort, les tentatives pour les rendre éthiquement acceptables sont vaines », explique-t-elle.

L124 précise également que l’abattoir de Houdan « avait fait l’objet d’une inspection en avril 2016. La plupart des faits révélés sur ces nouvelles images avaient été repérés par les services vétérinaires mais sans produire aucun effet ».

Dans son communiqué, l’association annonce avoir porté plainte pour maltraitance contre l’abattoir de Houdan auprès du tribunal de grande instance de Versailles.

Le 12 janvier dernier, les députés ont voté en première lecture l’obligation d’installer des caméras dans tous les abattoirs à compter du 1er janvier 2018, mesure phare de la loi « relative au respect de l’animal en abattoir ». Au tour du Sénat de se prononcer. Le texte devrait être examiné lors de la prochaine  législature, après les élections législatives et sénatoriales de juin et en septembre.

Voici les images diffusées par L124. Celles-ci sont commentées par Guillaume Meurice, comédien et chroniqueur sur France Inter.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Justine Dupuy

Surprise

Des peluches pour sensibiliser les enfants à la pollution marine

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème