Deux enfants inventent le lave-glace à l’eau de pluie

Publié le 3 avril 2018 à 13:17 Aujourd'hui | 699 vues

Deux jeunes allemands âgés respectivement de 11 et 9 ans ont eu une idée écologique étonnante : le lave-glace à l’eau de pluie ! Le projet a séduit l’entreprise Ford qui a déjà réalisé des tests prometteurs.

Que fait-on à bord d’une voiture familiale ? On rêvasse, on joue aux cartes, on s’endort même parfois. Mais les enfants Krohn, eux, ont eu un trait de génie. C’est l’été dernier que Daniel, 11 ans, et sa petite sœur Lara, 9 ans, ont eu l’idée qui change une vie. Au volant, le père des deux enfants roulait sous une forte averse. Lorsque la pluie cessa, il voulut laver le pare-brise mais le liquide du lave-glace manquait à l’appel. Les essuies-glaces ne faisaient que salir davantage le pare-brise. C’est alors que les enfants proposèrent leur idée : pourquoi ne pas utiliser l’eau de pluie naturelle à la place du liquide habituel ?

“Il pleuvait à torrent. Il y avait de l’eau absolument partout, sauf dans le réservoir de liquide lave-glace ! L’idée est venue d’un coup et nous a parue tellement évidente… Il suffisait de réutiliser l’eau de pluie”, a déclaré Daniel, originaire de Jülich, en Allemagne. Il suffisait d’y penser ! Il fallut par la suite créer le système de récupération des gouttes de pluie. Sa sœur et collègue Lara dans ce projet a détaillé leurs essais : pour tester notre idée, nous avons démonté certains de nos jouets qui intégraient des circuits d’eau comme notre camion de pompier ou encore notre aquarium. On a ensuite fabriqué un système de filtre pour nettoyer l’eau, et ça marchait parfaitement ! Aussi simple que ça. Après ces tentatives fructueuses, leur projet a tracé son bonhomme de chemin. Il a permis aux jeunes allemands de remporter le premier prix d’un concours régional de sciences, pour ensuite atteindre les oreilles des ingénieurs de Ford.

Un réservoir rempli en 5 minutes

La théorie a été mise en pratique et présentée par Ford lors de la journée mondiale de l’eau le 22 mars dernier. Les ingénieurs ont reproduit le dispositif à taille réelle sur une de leurs voitures : la Ford S-Max. Un bac de récupération a été fixé sur la base du pare-brise relié par un tube en caoutchouc au lave-glace. “L’invention de Daniel et Lara se cachait sous les yeux des conducteurs depuis des dizaines d’années, et il a suffi d’un éclair de génie de deux enfants pour qu’elle se concrétise. En moins de cinq minutes de pluie, le réservoir du véhicule était complètement rempli”, a déclaré Theo Geuecke, ingénieur chez Ford Europe, dans un communiqué. Seulement cinq minutes pour un réservoir, une idée qui fonctionne. L’entreprise a déjà donné un nom au concept : “Le système Krohn”, celui de la famille.

Celui-ci permettrait d’économiser jusqu’à 6 milliards de litres d’eau par an rien qu’en Europe, selon Ford. En effet chaque année, un conducteur utiliserait 20 litres d’eau pour laver son pare-brise. Difficile de croire que nous étions les premiers à y penser, a souligné la jeune Lara. Davantage, le besoin en eau devrait augmenter considérablement dans les années qui viennent, avec l’avènement de nombreux capteurs et caméras sur les véhicules modernes, qui doivent être maintenus propre en permanence. Ainsi, Ford pense à aller plus loin à l’avenir, comme par exemple récupérer l’eau de pluie tombée sur les voitures pour la filtrer et en faire de l’eau potable. Attention toutefois aux limites de l’invention : en hiver, l’eau gèle dans les tuyaux. Il existe des astuces comme mélanger le liquide du lave-glace avec de l’alcool, mais cela reste encore à prouver avec de l’eau.

 

Claire Lebrun

  1. […] Deux enfants inventent le lave-glace à l’eau de pluie […]

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème