Développement durable : et si vous choisissiez un coiffeur engagé ?

Publié le 12 juillet 2017 à 12:57 Aujourd'hui | 268 vues

Lancé en 2009, le label « Développement durable, mon coiffeur s’engage » est décerné aux salons impliqués dans une démarche écologique. Ces derniers s’engagent notamment à réduire leur consommation d’eau et d’énergie, à utiliser des produits plus naturels et moins polluants mais aussi à préserver la santé et le bien-être de leurs clients et salariés.

Chaque jour, nous sommes nombreux à pousser la porte d’un salon de coiffure, que ce soit pour couper ses cheveux, faire des mèches, une couleur ou effectuer un soin. Mais ces lieux ont un impact non négligeable sur l’environnement. Ils consomment énormément d’électricité et d’eau. La consommation annuelle d’eau des salons de coiffure en France représenterait l’équivalent de 6 500 piscines municipales ! La quantité de déchets est aussi importante : un salon produirait en moyenne 36 tonnes de détritus par an. Outre l’environnement, les salons ont aussi un impact sur la santé des salariés et des clients, notamment à cause des produits chimiques utilisés.

Les salons se mettent au vert

Sensibles à ces problématiques, des salons de coiffure s’engagent de plus en plus dans une démarche plus écologique. Ils peuvent d’ailleurs bénéficier depuis 2010 d’un label qui distingue leur engagement environnemental et sociétal. Baptisé « Développement durable, mon coiffeur s’engage », celui-ci a été mis en place par les partenaires sociaux de la profession de la coiffure et porté par les Institutions de la Coiffure, membres du groupe AG2R La Mondiale.

L’attribution du label repose sur un certain nombre de principes et s’appuie sur un questionnaire d’évaluation précis. Ce référentiel recense les engagements pris par le salon en matière de développement durable autour de 5 critères principaux : consommer moins d’énergie, ne pas gaspiller l’eau, choisir des produits naturels et écologiques, maîtriser les déchets et veiller à la santé des clients et des salariés, à l’ergonomie et à la sécurité. Afin de garantir le sérieux de cette certification, Ecocert, structure indépendante, effectue un audit auprès du salon candidat afin de vérifier la conformité du dossier d’évaluation déposé. Le label est attribué pour une période de 3 ans et le niveau de performance du salon se distingue par un nombre d’étoiles (une à trois).

Ainsi, un salon de coiffure labellisé s’engage à mener au quotidien diverses actions propres à ses valeurs liées au développement durable comme par exemple : mettre en place des ampoules LED pour consommer moins d’énergie, installer des mousseurs aux robinets pour limiter la consommation d’eau, utiliser des produits capillaires plus naturels, choisir des produits d’entretien moins polluants, favoriser le tri et le recyclage des déchets, acheter des matériels ergonomiques tels que des fauteuils et des bacs à shampooing réglables, des sèche-cheveux plus légers, etc. En effectuant ces actions, certains coiffeurs parviendraient à réaliser jusqu’à 70% d’économie en eau et 45% en utilisant un matériel adapté et efficace.

Aujourd’hui, une petite centaine de salons ont obtenu le label « Développement durable, mon coiffeur s’engage ». Pour en trouvez-un près de chez vous, c’est ici.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Surprise

OGarden : un jardin bio dans votre maison

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème