Un domaine abandonné transformé en réserve sauvage incroyable

Publié le 30 septembre 2017 à 10:00 Aujourd'hui | 10680 vues

Grégori Lurot et Carole Charpentier, un couple amoureux de la nature, ont réalisé leur rêve. Ils ont transformé une propriété abandonnée de 115 hectares en une magnifique réserve naturelle. Un projet fou qui a commencé grâce à une petite annonce sur Le Bon Coin.

Tout plaquer et transformer un vieux terrain en réserve naturelle ? Grégori Lurot et Carole Charpentier, eux, l’ont fait. “La défense de l’environnement ne doit pas dépendre que de l’État, cela peut aussi relever de l’initiative personnelle”, ont affirmé les deux amoureux au Journal Minimal. Leur aventure a débuté en 2014. Le couple était désireux de développer un projet de culture saine dans un cadre éloigné de toute pollution. Ils se sont lancés à la recherche d’un terrain d’au moins 100 hectares dans le sud de la France. Mais les prix fonciers étaient bien trop élevés. Finalement, c’est en consultant une petite annonce sur Le Bon Coin qu’ils ont trouvé leur petit coin de paradis : 115 hectares laissés à l’abandon, le domaine de Bagarry, dans le Var.

Transformer le domaine en réserve naturelle privée

“Quand on est arrivés à la croisée des chemins, au centre de la propriété, et qu’on a vu le corps de ferme, le panorama, et qu’on a commencé à imaginer ce qu’on pouvait faire ici, on a eu les larmes aux yeux et on s’est dit : “C’est ici, et on va se battre””, ont-ils expliqué. Ils ont donc commencé les transformations. Peu à peu le domaine a changé. Ils ont constitué une zone de repos et de régénération pour la faune et la flore. Les heureux propriétaires ont décidé d’interdire la chasse sur le lieu. Leur réserve est devenue un véritable havre de paix pour les animaux qui peuvent gambader en toute tranquillité. On y retrouve des chevaux, des moutons, des chiens et des poules en toute liberté. Et puisque le domaine n’est pas clôturé, il n’est pas rare de croiser des loups.

Sur ces terres, qui n’ont pas été cultivées depuis 1940, les sols ont pu être préservés de toute pollution chimique. L’activité principale du couple est d’ailleurs générée par la culture et la cueillette de plantes aromatiques et médicinales, dont la lavande produite à partir de la philosophie de la permaculture. Le but de ces amoureux est vraiment de transformer le domaine en une véritable petite ferme autonome qui permet d’alimenter les locaux. Et bonne nouvelle, le couple organise des stages de survie pour apprendre à se débrouiller en pleine nature, accueille les campeurs et propose le woofing sur leur domaine. Les artistes et les musiciens de passage sont aussi les bienvenus.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Alice Glaz

  1. BONJOUR AVEC HECTARES ON POURRAIS NOURIR BEAUCOUP DE FAMILLES DONT DES ENFANTS EET DES PERSONNES AGEES MRECI MARC CORBLIN MCORBLIN@GMAILCOM

    7

  2. Bonjour vivez votre projet à fond c’est super vous avez raison votre philosophie c’est l’idéal de la société on n’a rien inventé somme toute

  3. Bonjour ,je suis du 04 ,bravo pour votre amour de la planète, voué êtes les soldats des temps modernes .

  4. Super ! Combien de réfugiés vont pouvoir profiter de votre terrain ? Au lieu de les laisser s’entassés sous les ponts de Paris et dans d’autres villes. D’avance merci pour eux.

  5. Bonjour
    Comment faire pour trouver ce genre de chose ? Je cherche car j’ai récupéré des chevaux maltraités et d’autre très vieux mais je ne dispose pas assez de terrain. 0673934983
    Merci

  6. bonjour les fautes

  7. CA DOIT FUMER A FOND LA BAS

  8. ça sent la chèvre et le chit.

  9. bonjour merci a vous de montrer qu il existe une autre alternative a cette societee qui ne parle que d actionnaire et de rentabilitee
    nous somme a l aube d une modification des conditions de vie sur notre planete et peut d entre nous se soucie de laisser a nos enfants une planete sur laquelle ils pourront vivre toute mon admiration cdlt

  10. ha non je suis pas d’accord pur des réfugiés peut etre chambre d’hotes

  11. Bonjour, Oui bravo à ce couple amoureux de la Nature, bien pour les animaux qui vivent en libertés , enfin pour les chèvres si elle font des petits ( rappel il faut un bouc) et bien il faudra les traire pour le lait, pour le Chit? il y à mieux dans la région c’est le vin rosé (à boire avec modération) , pour le réfugiés le mieux pour eux c’est c’est tous le politique de ce monde fasse en sorte que leurs dirigeants changent , car je pense qu’ils aspirent en grande partie à rentrer chez eux pour une vie meilleur de ce qu’il ont connue et cette exemple du couple il ont fait le bon choix de culture en PERMACULTURE, car ce n’est pas de faire des journée sans voiture qui réglera le problème de notre planète ! mais il faut bien pensé à manger en mettant plus de saloperies dans la terre et les aliments, bon je croix que cette endroit doit être un havre de paix pour les personne qui y vivent, pour les campeurs et les woofeurs Cordialement

  12. j’aime la nature, c’est super ce que vous avez fait

  13. Bravo à vous. Les autres ne ramené pas tout à la politique et aux réfugiés, il y à marre de ce genres de commentaires, toujours à nous culpabiliser, ce n’est pas à nous de faire des efforts, mais à nos dirigeants qui dépense sans compter (combien va nous coûter les JO ?)

  14. bonsoir je vous souhaite que du bonheur avec votre projet , dans ce monde de stress vous êtes au paradis bon courage à vous . Moi aussi je suis un amoureux de la nature .

Surprise

WhyNote, le bloc-notes qui s’utilise à l’infini

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème