Encens et bougies parfumées : un danger pour notre santé

Publié le 14 septembre 2017 à 11:36 Aujourd'hui | 1238 vues

Attention, les bougies parfumées et les encens polluent les intérieurs et créent des risques sanitaires potentiellement dangereux. C’est ce que révèle une étude de l’Ademe publiée ce jeudi 14 septembre. 

Envie d’un moment zen ? Quelques bougies parfumées et des bâtons d’encens, et le tour est joué. L’odeur délicate et parfumée détend immédiatement et permet de se relaxer en toute sérénité.Le hic ? Ces derniers sont toxiques. Ces “désodorisants à combustion” ne sont pas anodins et constituent une pollution de l’air intérieur, selon une étude publiée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Pourtant, selon un sondage TNS Sofres, 68% des utilisateurs de bougies parfumées et 58% des utilisateurs d’encens pensent que cette pratique n’a pas d’effet sur la qualité de l’air intérieur. Or, en brûlant ces bougies et encens, ceux-ci dégagent des produits polluants tels que le benzène et le formaldéhyde. Une forte concentration de ces produits peut entraîner des risques d’irritations des voies respiratoires, voire une augmentation du risque de cancer pour les utilisateurs intensifs.

Les bougies produisent des particules fines

Pour réaliser cette étude, l’Ademe a analysé l’usage occasionnel, régulier ou continu de 9 bougies parfumées et de 9 types d’encens. Les niveaux de concentration en polluant atteints pendant et après la combustion des encens étaient en général largement supérieurs à ceux des bougies parfumées. Quant aux bougies, elles émettent du formaldéhyde plus longtemps après leur extinction et rejettent des particules plus fines. À noter que les émissions des produits testés sont très différentes d’un produit à un autre. L’usage courant de ces produits ne présente pas de danger en particulier. En revanche, l’usage fréquent et prolongé, et l’utilisation de plusieurs produits en même temps peuvent conduire à des risques.

Quelques recommandations

L’Ademe recommande donc de ralentir l’utilisation des bougies et des encens afin de minimiser les effets potentiels sur la santé. Lors des achats, privilégiez les encens présentant le moins de matière. Ne respirez pas directement la fumée et évitez d’en utiliser en présence de personnes dont le système respiratoire est plus sensible comme les enfants, les personnes asthmatiques, les personnes âgées ou les femmes enceintes. Enfin, après l’utilisation, il est conseillé de bien aérer la pièce au moins pendant une vingtaine de minutes.

Alice Glaz

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème