Espace : a-t-on capté un signal extraterrestre ?

Publié le 31 août 2016 à 11:30 Pop culture | 452 vues

En 2015, un « puissant signal radio » a été détecté dans l’espace par un radiotélescope russe. La découverte, rendue publique vendredi 27 août, intrigue les scientifiques.

Des astronomes russes ont capté un mystérieux signal radio en provenance de l’espace grâce au radiotélescope RATAN-600. Découvert en mai 2015, ce signal n’a été rendu publique que le vendredi 27 août par le site spécialisé Centauri Dreams. Est-ce un signal d’une possible vie extraterrestre ? Ce « puissant signal radio » provient d’une étoile appelée HD164595 qui se trouve dans la constellation d’Hercule à 95 années-lumière de la Terre. Cette étoile, qui a la taille du Soleil, compte au moins une planète en orbite.

Une interférence ? Un phénomène naturel ?

Ce signal pourrait laisser penser à une transmission d’une intelligence extraterrestre mais il pourrait aussi être une simple interférence radio ou le résultat d’un phénomène naturel. Paul Gilster, le créateur du site, est aussi sur ses gardes : « personne ne prétend qu’il s’agit d’une transmission d’une civilisation extraterrestre, mais cela vaut vraiment la peine de l’étudier davantage ».

Toutefois, les chercheurs sont eux formels, il y a 0,02% que le phénomène ne soit qu’une interférence. Ce qui fait qu’il soit désormais un sérieux « candidat Seti ». Le Seti est un programme qui a débuté dans les années 1960 aux États-Unis, dont le but est la recherche de la vie extraterrestre via des radiotélescopes scrutant en permanence la voûte céleste.

Les scientifiques ont même cherché à savoir s’il s’agissait d’une civilisation avancée ou non, en se basant sur l’échelle de Kardashev (un classement théorisé par un astronome soviétique). Selon eux, si ce signal radio provenait d’une antenne qui part dans toutes les directions, il s’agirait alors d’une civilisation très avancée, dite « Kardashev de type II ». En revanche, si le signal venait d’une bande d’émissions étroite orientée vers notre système solaire, cela pourrait être une civilisation plus proche de la nôtre.

Cette découverte fera l’objet d’une discussion au 67e Congrès Astronomique International, qui doit se tenir à Guadalajara (Mexique), le 27 septembre prochain.

Certains astronomes sceptiques

Pour de nombreux scientifiques, il ne faut pas trop espérer. Selon Nick Suntzeff, astronome de l’Université A&M du Texas, la fréquence du signal perçu serait plutôt d’origine militaire. « Si j’étais à la place de ces astronomes, je continuerais les observations, mais sans trop d’illusion étant donné la forte possibilité qu’il s’agisse de quelque chose de militaire », a-t-il indiqué. Jean Schneider, astrophysicien au CNRS spécialiste des exoplanètes  tempère également. « Il y a environ un candidat Seti tous les trois ans, qui ont toujours été démentis ou expliqués avec un phénomène naturel », a-t-il précisé au Huffington Post.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Justine Dupuy

Surprise

Des mégots de cigarettes transformés en cendriers et pots à crayons

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème