Faréa : la première maison flottante, démontable et écolo

Publié le 3 mars 2018 à 10:00 Aujourd'hui | 811 vues

En partant d’un simple souhait de vouloir acheter une maison au bord de la mer, Christophe Roi, un ancien steward, a décidé de faire de son rêve une réalité. Il a ainsi mis au point une maison flottante, démontable et écolo baptisée Faréa. 

Lors de vacances sur le littoral, qui n’a jamais voulu tout plaquer pour acheter une maison sur le bord de mer ? Malheureusement, les prix sont bien souvent élevés. Malgré tout, Christophe Roi, un ancien steward français chez Air France, a décidé de ne pas renoncer à son rêve. “Je me baladais avec ma petite amie de l’époque sur la plage de Cavalière, je voulais une maison au bord de la mer et les tarifs m’ont convaincu que je ne l’aurai jamais donc j’ai décidé de la construire”, avait-il confié à France 3. En parallèle, grâce à son métier, il a pu voyager partout dans le monde, découvrant ainsi différentes populations et modes de vie, explique-t-il sur son site Internet. C’est ainsi qu’en 2006, il imagine Faréa, une véritable maison flottante. Le projet commence à prendre forme quatre ans plus tard avec la création de la Société Faréa pour se concrétiser en 2015 avec la mise à l’eau du premier prototype certifié navire classe D par l’ICNN (Institut pour la Certification et la Normalisation dans le Nautisme). Cette catégorie permet son utilisation sur les lacs, les lagons, les lagunes, les fleuves et les mers protégées. Petit plus : le permis bateau n’est pas nécessaire.

Concrètement, il s’agit d’une maison flottante de près de 12 mètres de long pour un peu plus de sept mètres de large et d’une superficie de 84 m². Faréa peut ainsi accueillir cinq couples dans quatre petites cabines coques et une cabine maître avec un lit double, soit un total de 10 personnes. Faréa propose, si besoin, une exploitation “exceptionnelle” afin d’accueillir jusqu’à 12 passagers. Le lit double de la cabine maître laisse ainsi sa place à deux lits superposés. À l’intérieur de cette maison, on retrouve tout le confort habituel : un salon, une cuisine et une salle de bains. Cette pièce centrale se situe à un mètre au-dessus du niveau de l’eau. Il est également possible d’y installer un barbecue.

Toilettes sèches et énergie solaire

Faréa, ce n’est pas uniquement une maison qui flotte. C’est aussi un complexe écolo. Grâce à un circuit d’eau fermé et filtré constitué de deux réservoirs de 170 litres, cet écolodge flottant est entièrement autonome en eau. Ce système permet notamment d’avoir de l’eau sans discontinue et de faire des économies. Chaque maison Faréa est également équipée de panneaux photovoltaïques et de batteries. “Cet équipement permet une autonomie minimale de 6 jours et 5 nuits pour 10 personnes à bord du Faréa”, indique Christophe Roi sur son site Internet, précisant que “cette autonomie peut sur option être portée à 10 jours sans recharge”. Autre petit plus : les toilettes de la maison sont sèches. Les avantages de la maison flottante Faréa ne s’arrêtent pas là. Elle est démontable. Autrement dit, elle respecte la loi Littoral qui vise à encadrer l’aménagement de la côte pour la protéger des excès de la spéculation immobilière et à permettre le libre accès au public sur les sentiers littoraux.

Faréa peut également être gérée comme un hôtel ou une maison d’hôte et devenir ainsi un véritable écoquartier grâce à la conception de Farévillage regroupant entre six et 20 Faréa. “Les mairies intéressées pourront nous écrire pour plus de renseignements”. “Grâce à son extension de certification nommée “Bâtiment recevant du public” un directeur de station balnéaire, un capitaine de port, peut faire de Faréa des boutiques, des bureaux administratifs, des restaurants, des capitaineries. En un mot, réaménager leur station en rehaussant sensiblement leur attractivité touristique”, explique Christophe Roi dans une vidéo de présentation (ci-dessus). Faréa est donc à mi-chemin entre le bateau et la maison.

Voici à quoi ressemble la maison flottante Faréa :

Crédits photos : Faréa

Marie Bascoulergue

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème