Les Français en faveur d’une réelle transition agricole et alimentaire

Publié le 10 octobre 2017 à 15:48 Aujourd'hui | 380 vues

À l’occasion des Etats Généraux de l’alimentation, l’ONG environnementale WWF a publié, ce mardi 10 octobre 2017, un sondage réalisé par Ifop. Ce dernier montre que les Français sont prêts pour une transition agricole et alimentaire. Ces résultats font écho aux propositions d’une dizaine d’ONG qui ont adressé une lettre ouverte au président de la République Emmanuel Macron.

Face aux scandales répétitifs sur les pesticides, les produits étrangers, la condition animale ou les revenus des agriculteurs, de plus en plus de consommateurs souhaitent changer leurs habitudes alimentaires. C’est du moins ce que révèle un sondage de WWF, publié ce mardi 10 octobre 2017. Les problèmes environnementaux et de santé publique incitent les Français à mieux se nourrir. Ils souhaitent également que l’agriculture française soit davantage bienveillante envers l’environnement et les agriculteurs.

Changer son alimentation

Ce sondage met en lumière la défiance des Français vis-à-vis du système agricole et agroalimentaire actuel. D’ailleurs, 69% des Français sont prêts à payer plus cher pour leurs produits alimentaires et pour permettre aux agriculteurs d’être mieux rémunérés. Mieux encore, près d’un Français sur neuf serait en faveur d’une réorientation des aides publiques vers des pratiques privilégiant l’agriculture écoresponsable, comme la permaculture ou le bio. Ces résultats montrent que les Français ont une volonté profonde de changement vers un modèle agricole plus durable.

Au niveau du consommateur, le changement a déjà opéré. 70% des Français ont déjà changé leurs habitudes de consommation vers des produits plus responsables ou souhaitent franchir ce cap, et 72% sont prêts à modifier leur alimentation pour y inclure des produits bio. D’ailleurs 62% consomment des aliments issus de l’agriculture biologique. Ce taux est deux fois plus élevé qu’il y a 20 ans.

La qualité d’un produit est également un des critères les plus importants pour les consommateurs. Plus des 2/3 sont prêts à réduire leur consommation de viande afin de privilégier des produits de meilleure qualité. Au niveau de l’agriculture, presque la totalité des Français considèrent que la présence de pesticides dans leur nourriture impacte directement leur santé. C’est d’ailleurs la raison qui pousse 89% des Français à réclamer davantage d’informations sur la présence ou non de pesticides dans leurs produits alimentaires. La question de l’étiquetage des aliments est donc remise une nouvelle fois en question.

Favoriser la transition vers des modèles agro-écologiques

Ce sondage a de nombreux points communs avec la lettre ouverte signée par une dizaine d’organisations, dont WWF France, France Nature Environnement, Agir Pour l’Environnement, Nature et Progrès, Action contre la Faim ou encore Greenpeace France. Ces dernières, bien que satisfaites de l’organisation des Etats Généraux de l’alimentation, regrettent d’avoir vu leurs 63 propositions “évacuées d’un revers de main”. Cette lettre ouverte appuie les souhaits et envies des Français, mis en évidence dans le sondage de WWF. Alors que les signataires souhaitent que “les paysans qui produisent notre nourriture doivent vivre décemment et ne pas souffrir de leur travail”, 90% des Français sont favorables à une transparence totale sur les prix des aliments afin de savoir quelle part va chez les agriculteurs, aux distributeurs, à l’industriel, etc. Concernant la question de la qualité des produits et le système agricole français, les signataires en ont une vision “pragmatique”. Pour eux, “tous les modèles agricoles ne se valent pas”. “Nous avons besoin d’une autorité publique qui le reconnaisse et favorise la transition vers les modèles agro-écologiques”, expliquent-ils. C’est pourquoi ils souhaitent une “relocalisation, progressive et significative, des systèmes alimentaires” ainsi qu’une “généralisation des bonnes pratiques environnementales, sociales et sanitaires”. En espérant que cette lettre, à destination du président de la République, et les résultats de ce sondage aient un impact sur les annonces qu’il doit faire lors de son discours le 11 octobre 2017.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Marie Bascoulergue

Surprise

WhyNote, le bloc-notes qui s’utilise à l’infini

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème