Fugu : des poissons potentiellement mortels vendus dans un magasin japonais

Publié le 16 janvier 2018 à 11:28 Aujourd'hui | 326 vues

Au Japon, la ville de Gamagori, située dans le centre du pays, est en alerte. Un supermarché a commercialisé des fugus sans avoir retiré leur foie, partie contenant de la tétrodotoxine, un poison violent.

En Asie, il existe des plats très surprenants. Parmi eux, on retrouve le fugu, aussi appelé poisson-globe. Apprécié pour sa chair sucrée et dégusté principalement en sashimi, ce mets ne peut être préparé que par des cuisiniers agréés. Et pour cause, le fugu renferme un poison, la tétrodotoxine. Cette substance, que l’on peut retrouver dans le foie, la peau mais aussi dans les ovaires du poisson, peut paralyser les nerfs-moteurs, voire entraîner la mort par un arrêt respiratoire. À ce jour, il n’existe aucun antidote.

Deux lots recherchés

Réservé aux gourmets les plus téméraires, le fugu fait actuellement l’objet d’une alerte au Japon. Un supermarché situé à Gamagori, à quelques kilomètres de Nagoya, a en effet commis l’erreur de vendre lundi dernier cinq fugus sans en avoir extrait leur foie, la fameuse partie hautement toxique. Trois des spécimens potentiellement mortels ont été localisés, mais les deux autres restent introuvables, a indiqué à l’AFP un responsable de la préfecture, Koji Takayanagi. Les autorités locales ont activé un système d’alerte et diffusent un message par haut-parleurs pour appeler les habitants à ne pas consommer de fugu, et ce, sous aucun prétexte.

Justine Dupuy

Surprise

Lutte anti-gaspi : à 11 ans, elle invente une corbeille à fruits intelligente

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème