Gagner de l’argent en recyclant ses bouteilles en plastique

Publié le 21 novembre 2017 à 17:18 Demain | 409 vues

Sur les parkings des supermarchés, de drôles de boîtes ont fait leur apparition. Mis en place par la société Réco, filiale de Suez, ces kiosques collectent les bouteilles et flacons en plastique des consommateurs. En échange, ces derniers sont récompensés par un bon d’achat.

Le plastique est l’un des matériaux les plus utilisés dans le monde au quotidien. En Europe, la production de plastiques aurait été multipliée par 50 en 50 ans et continue d’augmenter, atteignant aujourd’hui 50 millions de tonnes par an. Problème, c’est aussi l’un des moins bien recyclés. En tête ? Les bouteilles en plastique. En France, seules 50% d’entre elles seraient recyclées.  Ainsi, pour inciter les consommateurs à recycler leurs déchets, la société Réco, filiale du groupe Suez, a fait le pari de récompenser les trieurs.

1 à 2 centimes d’euro

Depuis quelques années, elle installe sur le parking des supermarchés des collecteurs de bouteilles (eau, lait, lessive, assouplissant, shampooing). Pour chaque objet déposé, la machine distribue un bon d’achat d’une valeur de 1 à 2 centimes d’euro, valable au sein de l’enseigne partenaire. Certes, ce n’est pas grand-chose, mais au bout d’un moment, cela fait une jolie somme. Et comme dirait l’autre, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Chaque kiosque Réco est doté d’un lecteur de tri optique. Il peut ainsi identifier et séparer automatiquement le plastique de type PET, comme les bouteilles d’eau, de soda, et le plastique de type PEHD qui concerne certaines bouteilles de jus de fruits et certains flacons de détergents. Une fois collectées, les bouteilles sont ensuite acheminées dans un centre de traitement et valorisation pour être transformées en polymères secondaires et entrer ainsi dans la fabrication de nouveaux produits, à savoir des bouteilles, des emballages alimentaires ou encore des textiles. Concernant les bouchons, les kiosques intègrent un dispositif pour les déposer. Ces derniers sont collectés par l’association les Bouchons d’Amour qui œuvre pour aider les personnes handicapées. Ils sont ensuite revendus et recyclés par un fabricant de palettes en plastique.

Plus 125 millions de bouteilles recyclées

Le premier collecteur de bouteilles en plastique a été inauguré en 2013, sur le parking de l’Intermarché de Saint-Pée-sur-Nivelle (64). Depuis, ce ne sont pas moins de 100 kiosques Réco qui sont désormais installés un peu partout en France. Pour en localiser un près de chez vous, rendez-vous sur reco-france.com. On peut dire que cette solution incitative, soutenue par l’éco-organisme Citéo et Nestlé Waters, est un succès. « Depuis 2014, plus de 125 millions de bouteilles et flacons plastiques ont ainsi été valorisés à 100%. 7 000 éco-citoyens se rendent chaque jour sur l’ensemble du parc », indique Suez dans un communiqué.

Le groupe veut aller plus loin et a développé deux autres modèles de kiosque : la RecyclingBox adaptée aux petits espaces et la RecyclingVan, un collecteur mobile qui peut être installé lors de festivals, d’événements sportifs ou sur des lieux de loisirs. « Étape clé pour l’augmentation du recyclage et de la valorisation, la collecte des déchets est entrée dans une nouvelle ère. Suez s’engage et innove avec des solutions incitatives permettant de capter toujours plus de déchets valorisables, tout en changeant le rapport des citoyens au tri », souligne Jean-Marc Boursier, Directeur Général Adjoint de Suez en charge de l’activité Recyclage & Valorisation en Europe.

Cette initiative fait écho à celle de Yoyo. Cette start-up a elle aussi décidé de parier sur l’écologie positive, en récompensant les foyers qui trient leurs bouteilles en plastique. En échange, elle leur offre des places pour un match de foot, des bons de réduction pour des concerts, des places de cinéma ou encore des entrées pour des spectacles.

Responsabiliser les consommateurs et leur faire prendre conscience que les recyclables ont de la valeur, voilà peut-être la clé pour en finir avec ces déchets qui polluent notre planète.

Source : reco-france.com

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Marine VAUTRIN

Les commentaires sont fermés !

Surprise

WhyNote, le bloc-notes qui s’utilise à l’infini

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème