À compter du 1er août, les tarifs réglementés du gaz augmentent en moyenne de 0,2%

Gaz, électricité, loyers : ce qui change au 1er août

Publié le 31 juillet 2018 à 15:57 Aujourd'hui | 342 vues

Le mois d’août apporte quelques changements. Tarifs du gaz et de l’électricité, encadrement des loyers… Passage en revue des principales mesures qui entrent en vigueur à compter de mercredi 1er août 2018.

C’est une habitude. Chaque mois apporte son lot de changements. Le mois d’août ne déroge pas à la règle. Alors bonnes ou mauvaises nouvelles ? Voici les principaux changements qui interviendront dès mercredi 1er août.

Hausse des tarifs réglementés du gaz

Commençons par une mauvaise nouvelle : la hausse des tarifs réglementés du gaz. À compter du 1er août, ceux-ci augmentent en moyenne de 0,2% par rapport au barème en vigueur en juillet 2018. Cette augmentation est différente selon les usages. Elle est de 0,1% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,1% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 0,2% pour les foyers qui se chauffent au gaz. Cette hausse est légère comparée à celle de juillet qui était de +7,45 %.

Baisse des tarifs réglementés de l’électricité

En revanche, réglementés de l’électricité devraient, eux, baisser de 0,5 % pour les particuliers, selon la recommandation de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Pour les professionnels, ils devraient malheureusement augmenter de 1,1 %.

Hausse du salaire des nourrices

Si votre enfant est gardé à domicile par une nourrice, sachez que les tarifs vont augmenter dès le 1er août du fait de la revalorisation de leur salaire minimum. Ce dernier va passer de 9,98 euros brut par heure à 10,21 euros.

Alzheimer : certains médicaments ne seront plus remboursés

Certains médicaments utilisés pour soigner la maladie d’Alzheimer ne sont plus pris en charge par l’Assurance maladie à compter du 1er août. La mesure concerne 4 médicaments (Aricept, Ebixa, Exelon, Reminyl) et leurs génériques, jusque-là remboursés à hauteur de 15 %, dont le coût pour l’Assurance maladie était évalué à environ 90 millions d’euros en 2015, précise le site Service-public.fr. La Haute Autorité de Santé (HAS) a réévalué le service médical rendu par les médicaments de la maladie d’Alzheimer et a conclu qu’ils présentaient une efficacité faible et des effets indésirables importants (digestifs, cardiovasculaires et neuropsychiatriques).

Encadrements des loyers

Le dispositif d’encadrement des loyers est reconduit à partir du 1er août 2018 jusqu’au 31 juillet 2019. Il sera appliqué dans les 28 “zones tendues”. Sont concernées au total 1 149 communes des agglomérations de Bordeaux, Grenoble, La Rochelle, Lyon, Marseille – Aix-en-Provence, Montpellier, Nice, Strasbourg, Toulouse, Nantes, Toulon, Annecy, Ajaccio, Bastia, Bayonne, Meaux, Menton, Saint-Nazaire, Sète, Thonon-les-Bains, Arles, Beauvais, Biarritz. Fréjus, Annemasse, Arcachon. À Lille et Paris, les mêmes règles que dans les « zones tendues » s’appliquent.

La hausse de loyer ne sera possible qu’en cas de nouveau bail et elle est limitée à la variation de l’indice de référence des loyers. En clair, le loyer ne pourra augmenter que si le prix est largement inférieur à la moyenne du marché ou après que des travaux aient été effectués dans le logement.

Un peu plus tard en août : la fin des soldes

Toute bonne chose a une fin. Les soldes se termineront le 7 août prochain. Fini les rabais alléchants. À noter que cette période de promotion continuera quelques jours de plus dans les Pyrénées-Orientales et les Alpes-Maritimes (14 août). Les Corses pourront encore en profiter jusqu’au 21 août.

Justine Dupuy

Surprise

Hexa : un crabe-jardinier 2.0

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème