Gaz, tabac : ce qui change en mars

Publié le 28 février 2018 à 11:41 Aujourd'hui | 417 vues

Les Français s’y sont habitués. Chaque nouveau mois apporte son lot de nouveautés et mars ne déroge pas à la règle. On fait le point sur les nouvelles mesures qui entreront en vigueur.

Le mois de mars sera marqué par l’application de plusieurs mesures qui impacteront votre quotidien, en bien ou en mal. Baisse des prix du gaz, hausse du paquet de cigarettes… Tour d’horizon des principaux changements, dont certains entreront en vigueur dès ce jeudi 1er mars.

Baisse des tarifs réglementés du gaz

Commençons par une bonne nouvelle pour le porte-monnaie des ménages français. À partir du 1er mars, les tarifs réglementés de vente hors taxes d’Engie diminuent en moyenne de 3% par rapport au barème en vigueur en février 2018. Cette diminution est de 1% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,8% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 3% pour les foyers qui se chauffent au gaz. « Depuis le 1er janvier 2015, les tarifs réglementés de vente de gaz ont en moyenne baissé de 13,7% », précise la Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans un communiqué. Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs abonnés au gaz peuvent choisir entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole et les prix de marché proposés par Engie et ses concurrents. Les tarifs réglementés sont aujourd’hui en sursis. Saisi par des fournisseurs concurrents d’Engie, le Conseil d’État avait en effet jugé en juillet que leur maintien était contraire au droit européen.

Hausse des prix du tabac

C’est sans doute l’une des mesures phares de ce mois de mars : la hausse du paquet de cigarettes. À compter de jeudi, les fumeurs devront en effet mettre un peu plus la main au portefeuille. Les prix des cigarettes vont augmenter d’un euro en moyenne. De nombreux paquets vont flirter ou atteindre les huit euros. C’est notamment le cas du paquet de 20 Marlboro rouge et Gold qui passe de 7,30 euros à 8 euros. Les paquets de Philip Morris et de Camel passeront aussi à 8 euros. Les Lucky Strike Red, qui étaient à 6,80 euros, passent à 7,80 euros. La ministre de la Santé Agnès Buzyn espère que cette hausse provoquera « une prise de conscience » chez les fumeurs, avait-elle déclaré mardi 27 février sur CNews. L’objectif du gouvernement est d’atteindre les 10 euros à la fin du quinquennat.

Nouveau montant de la vignette Crit’Air

Obligatoire dans certaines villes comme Paris, la vignette Crit’Air, qui indique le niveau de pollution des véhicules, voit son prix baisser à compter du 1er mars. Il passe à 3,11 euros auquel s’ajoute le prix de l’envoi postal. Pour un envoi en France métropolitaine, le coût total revient ainsi à 3,62 euros (au lieu de 4,18 euros). Pour obtenir la vignette, les automobilistes peuvent se rendre sur le site Internet certificat-air.gouv. Gare aux arnaques. Certains sites sans aucun lien avec le ministère de la Transition écologique et solidaire proposent la vignette Crit’Air à un prix bien supérieur au prix réel.

Locations à Bordeaux

Désormais, les propriétaires bordelais souhaitant louer une pièce ou leur logement meublé via une plateforme comme Airbnb devront s’enregistrer auprès de la mairie. « Toute location pour de courtes durées d’un local meublé, situé sur le territoire de Bordeaux, en faveur d’une clientèle de passage qui n’y élit pas domicile, est soumise à une déclaration préalable sur le portail télé-service de Bordeaux ou par courrier adressé à Monsieur le Maire de Bordeaux. L’enregistrement est obligatoire à compter de la première nuitée de location », peut-on lire dans la délibération du conseil municipal de Bordeaux, datée du 10 juillet 2017. Les propriétaires, après déclaration pour s’acquitter de la taxe de séjour, ne pourront pas louer leur bien plus de 120 nuits par an. Au-delà, ils devront déclarer un changement d’usage de leur bien. Pour les locations saisonnières exclusives, le logement entier devra, dès le premier jour de location, changer d’usage pour devenir une entreprise commerciale.

Le chèque énergie arrive

Pour aider les ménages, un nouveau dispositif a été mis en place, le chèque énergie. Ce dernier, instauré par la loi sur la transition énergétique pour se substituer aux tarifs sociaux de l’énergie, permet aux foyers bénéficiaires de régler leurs factures d’énergie, quel que soit leur moyen de chauffage. Il peut aussi être utilisé pour financer des travaux d’efficacité énergétique (travaux répondant aux critères d’éligibilité du crédit d’impôt transition énergétique). Ce chèque énergie sera distribué à partir du 26 mars sur l’ensemble du territoire national aux foyers les plus précaires. Selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, environ 4 millions de foyers en bénéficieront. Son montant va de 48 à 227 euros en fonction du niveau de revenus et de la composition du ménage. Les foyers concernés n’auront aucune démarche particulière à effectuer pour le recevoir. Il sera envoyé automatiquement par voie postale.

Passage à l’heure d’été

Le 25 mars prochain, il faudra remettre les pendules à l’heure. À 2 heures du matin, il sera 3 heures. Résultat, on perdra une heure de sommeil. Mais cela devrait bientôt devenir de l’histoire ancienne puisque le Parlement européen a demandé, par le biais du vote de ses députés le jeudi 8 février 2018, de lancer une évaluation sur le principe de changement d’heure qui intervient deux fois par an. Le texte va être soumis à la Commission Européenne et aux dirigeants des États membres qui, pour qu’il soit appliqué, doivent l’adopter à la majorité absolue. Objectif : « faire correspondre le mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel », rappelle-t-on sur le site Service-public.fr

 

Justine Dupuy

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème