Goodyear présente un pneu végétal capable de dépolluer l’air

Publié le 15 mars 2018 à 17:05 Aujourd'hui | 893 vues

À l’occasion du salon de l’automobile de Genève qui se déroule jusqu’au 18 mars 2018, le fabricant de pneumatiques Goodyear a présenté un pneu concept d’un nouveau genre baptisé Oxygene. Sa particularité : il contribue à améliorer la qualité de l’air en aspirant le CO2 et l’humidité de l’atmosphère.

Ce n’est un secret pour personne, le secteur de l’automobile est très polluant. Entre la fabrication d’un véhicule et les particules fines qu’il relâche dans l’air, la planète est mise à rude épreuve. Cependant, rouler en voiture ne sera bientôt plus synonyme de pollution. Durant le salon de l’automobile de Genève (Suisse), qui se tient jusqu’au 18 mars prochain, le fabricant de pneumatiques Goodyear a dévoilé un prototype de pneu concept baptisé Oxygene capable d’absorber le CO2 et l’humidité présents sur les routes.

Concrètement, le pneu concept Oxygene possède une structure unique sur laquelle de la mousse vivante se développe sur les flancs. Grâce à une bande de roulement qui fait circuler l’eau vers la mousse, Oxygene absorbe l’eau de la route. Ce pneu concept inspire également le CO2 présent dans l’atmosphère afin de nourrir la mousse. Celle-ci va par la suite rejeter de l’oxygène grâce au principe de la photosynthèse, “contribuant à générer de l’air plus propre”, explique Goodyear dans une vidéo explicative (voir ci-dessus). Dans un communiqué, le fabricant assure que “dans une ville de la taille de Paris et sa région, regroupant environ 2,5 millions de véhicules, l’usage de ces pneus permettrait de générer 3 000 tonnes d’oxygène et l’absorption de 4 000 tonnes de CO2 par an”.

Un pneu concept intelligent, résistant et connecté

Les avantages de ce pneu concept ne s’arrêtent pas là. Imprimée en 3D avec de la poudre de gomme issue de pneus recyclés, légère et amortissante, la structure d’Oxygene est faite pour durer dans le temps sans crever. Le but étant d’améliorer la durer de vie du pneu et de réduire les problèmes d’entretien. “La structure ouverte du pneu offre une sécurité supplémentaire qui augmente l’adhérence sur route mouillée en aidant à absorber l’eau de la bande de roulement”, indique Goodyear. Plus surprenant, “Oxygene récolte l’énergie générée pendant la photosynthèse pour alimenter son électronique embarquée, comme des capteurs, une unité de traitement d’intelligence artificielle et une bande lumineuse personnalisable”. Cette dernière, située sur le flanc du pneu concept, change de couleur et envoie des signaux lumineux aux usagers et piétons lors d’un changement de file ou d’un freinage. Oxygene utilise également un système de communication par lumière visible, aussi appelé “LiFi”, ce qui lui permet de “se connecter à l’Internet des objets” et ainsi échanger des données de véhicules-à-véhicules et de véhicules-à-infrastructure. Ce principe est “essentiel pour les systèmes de gestion de la mobilité intelligente”.

Avec ce pneu concept nouvel génération, Chris Delaney, président de Goodyear Europe, Moyen-Orient et Afrique affirme vouloir “alimenter le débat autour d’une mobilité du futur intelligente, sûre et durable”.

Crédits photos : Goodyear

Marie Bascoulergue

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème