GRDF recommande aussi cinq fruits et légumes par jour

Publié le 12 février 2018 à 10:24 Aujourd'hui | 1618 vues

Après les médecins, c’est au tour de GRDF d’inciter les Français à manger plus de fruits et légumes. Leurs épluchures permettent en effet de produire du gaz vert, local et renouvelable.

 « Pour se chauffer aussi, on recommande 5 fruits et légumes par jour ». Tel est le slogan de la nouvelle campagne de communication lancée la semaine dernière par GRDF, le principal gestionnaire de réseau de distribution de gaz naturel en France.  Ce message a de quoi interpeller mais il est tout à fait sérieux. On a tendance à l’oublier mais nos épluchures de fruits et légumes valent en effet de l’or. En plus de faire du bon compost, ils permettent de créer… de l’énergie ! « Aujourd’hui près d’une cinquantaine de sites injectent du gaz vert dans le réseau exploité par GRDF et près de 400 projets sont à l’étude. Produit à partir de déchets organiques issus notamment de cultures agricoles, d’effluents d’élevages et de déchets ménagers, le biométhane offre une énergie plus responsable pour se chauffer, cuisiner et se déplacer », explique le distributeur dans un communiqué.

30% de gaz renouvelable dans les réseaux d’ici à 2030

À travers cette campagne, GRDF souhaite « interpeller, sensibiliser et favoriser la prise de conscience du grand public ». « Au vu du dynamisme de la filière, 10% de gaz renouvelable dans les réseaux en France d’ici 2030 pourrait être atteint et notre ambition est d’injecter, d’ici à 2030, de gaz renouvelable dans les réseaux », souligne GRDF. Selon une étude de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), publiée fin janvier 2018, la France serait même capable de produire suffisamment de gaz vert en 2050 pour couvrir la totalité de sa consommation.

Produire du gaz vert permet de réduire considérablement les émissions de CO2 mais contribue aussi, selon GRDF, « à la création de plusieurs milliers d’emplois non délocalisables et à l’ancrage d’une économie circulaire pour les territoires en permettant le traitement et la valorisation des déchets. »

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises se sont lancées dans la collecte des détritus organiques. Parmi elles, Love your Waste qui récupère les biodéchets des restaurants collectifs pour les transformer en biogaz, réinjecté directement au réseau GRDF, et en engrais naturel. Cette société parisienne, qui milite également contre le gaspillage alimentaire, officie dans une vingtaine d’établissements scolaires de la capitale, dont l’école de Clichy du IXe arrondissement de Paris. On retrouve également Moulinot Compost & Biogaz. Parmi ses clients : des restaurants, des fast-foods, des cantines scolaires, des entreprises et des hôtels. Ici aussi les déchets organiques sont transformés en biogaz et compost.

 

 

 

 

Justine Dupuy

  1. Coup double pour un développement harmonieux de la société : energie et santé ! bravo #grdf #engie

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème