Gucci et la fourrure, c’est (enfin) terminé !

Publié le 12 octobre 2017 à 12:58 Aujourd'hui | 243 vues

Le président de la célèbre marque italienne Gucci a annoncé, mercredi 11 octobre 2017, qu’à partir de l’année prochaine plus aucune de leurs collections n’aura de fourrure animale. La griffe mettra ses dernières pièces aux enchères.

Visons, coyotes, renards, ratons, lapins, karakuls, tous ces animaux ont pour destin de finir sur le dos de gens fortunés… sous forme de manteau, principalement. Lors d’une intervention au London College of Fashion, à Londres, le président de la marque de luxe italienne Gucci, Marco Bizzarri, a enfin décidé de dire non à l’exploitation d’animaux. Cette initiative sera appliquée dès l’année prochaine pour la collection printemps-été 2018, dévoilée en septembre dernier à Milan, a annoncé Bizzarri. Les dernières pièces seront vendues aux enchères. L’intégralité des recettes sera reversée à des organisations de défense des droits des animaux, comme Humane Society International (HSI) et LAV (association italienne).

“La fourrure n’est pas un signe de modernité”

Cette démarche “démontre notre engagement absolu à faire du développement durable un élément indissociable de notre activité”, a expliqué dans un communiqué Marco Bizzarri précisant que “la conscience sociale est une des valeurs fondamentales de Gucci”. La marque s’est engagée à continuer à “travailler pour respecter davantage l’environnement et les animaux”. “Gucci est heureux de franchir cette étape. Nous espérons que notre engagement pourra contribuer à d’autres innovations et prises de conscience, afin de rendre l’industrie de la mode plus éthique.”, a ajouté le président de la marque italienne. Ce dernier a déclaré lors de son intervention à Londres : ” Je ne pense pas que [la fourrure] soit un signe de modernité et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de ne plus en produire. C’est un peu dépassé. La créativité peut s’exprimer autrement qu’à travers la fourrure.”

Vers une mode plus éthique

Cette décision fait suite à un long dialogue avec Free Fur Alliance (FFA), une coalition de plus de 40 associations de défense des animaux, dont la LAV et GAIA. Pour la directrice de GAIA “avec cette décision, le monde de la mode passe un cran au-dessus sur le plan éthique”. Et d’ajouter : “gageons que d’autres marques leur emboîteront le pas afin de répondre à une demande des consommateurs pour une mode éthique et durable qui se fait de plus en plus pressente.”

Gucci rejoint donc le clan, encore trop restreint, des marques ayant cessé d’utiliser de la fourrure dans leurs collections. C’est notamment le cas de Stella McCartney, Giorgio Armani, Hugo Boss, Tommy Hilfigier ou encore Ralph Lauren. L’organisation GAIA a d’ailleurs recensé sur son site l’ensemble des marques engagées qui n’utilisent plus de fourrure.

À l’approche de l’hiver, vous souhaitez investir dans un bon manteau tout chaud ? Voici quelques conseils pour identifier la vraie et fausse fourrure lors de votre prochaine séance shopping.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marie Bascoulergue

Surprise

Des mégots de cigarettes transformés en cendriers et pots à crayons

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème