Hérault : un restaurant interdit les portables à table

Publié le 10 octobre 2017 à 17:20 Demain | 585 vues

Au restaurant, certains clients utilisent leur smartphone à table. Pour un restaurateur de l’Hérault, cette habitude doit cesser. Celui-ci a donc décidé d’interdire les portables dans son établissement. Et gare à ceux qui enfreignent cette règle !

Les smartphones ont pris une place importante dans notre quotidien. Pas une journée ne passe sans que l’on ne pianote sur notre appareil, que ce soit pour passer un appel, lire l’actualité, poster des photos ou interagir avec ses amis sur les réseaux sociaux. L’addiction à notre téléphone est telle que nous ne pouvons plus passer une journée son lui. Pire, nous déjeunons ou dînons avec. Au restaurant, nombreux sont ceux à poser leur téléphone sur la table, à envoyer des messages, etc. Selon une étude réalisée par Volpy et publiée en avril dernier, 71% des Français sondés restent même connectés durant un dîner en amoureux. Ce chiffre grimpe jusqu’à 88% chez les 25-34 ans. Question convivialité, on connaît mieux. Pour un restaurateur de l’Hérault, trop c’est trop ! Ce dernier a décidé d’imposer une détox digitale à ses clients. Dans son restaurant, «Le Petit Jardin » situé à Saint-Guilhem-le-Désert. les écrans (smartphones, tablettes) sont interdits à table, tout simplement.

Sifflet et carton jaune ou rouge pour les récalcitrants

Pour faire respecter cette règle, Jean-Noël Fleury, le propriétaire de l’établissement, a mis au point un système plutôt efficace : lorsqu’un client est en train de consulter son smartphone, celui-ci est sifflé et reçoit un carton jaune ou rouge. « Nous nous sommes inspirés des codes du football et, de façon humoristique, nous décernons des cartons aux clients qui enfreignent les règles », explique-t-il au Figaro. « Les cartons et coups de sifflet font toujours effets », ajoute-t-il. Ça, on veut bien le croire. Pour Jean-Noël Fleury, l’objectif est de favoriser le dialogue, chose que l’on a peu à peu perdue depuis l’arrivée des téléphones portables. Pourtant, parler pendant les repas est « une tradition en France », souligne le restaurateur.

Cette déconnexion forcée n’est pas toujours appréciée des clients, surtout des adolescents. Le patron du Petit Jardin avoue qu’il reçoit des commentaires négatifs de jeunes mais assure laisser volontairement ces avis « qui sont en fait une bonne publicité pour l’établissement ». Le téléphone n’est pas la seule chose bannie de son restaurant. Sont aussi concernés les sodas, le ketchup et la mayonnaise. Ici, les produits locaux sont privilégiés.

La dépendance aux smartphones n’impacte pas seulement notre vie sociale. Elle a aussi des conséquences sur notre santé. Au fil des années, de nouvelles pathologies liées à cette addiction sont apparues. Des douleurs dans la main peuvent se faire sentir chez les utilisateurs compulsifs. L’utilisation abusive peut aussi provoquer le syndrome du canal carpien, responsable de fourmillements et d’un engourdissement du poignet. Chez les utilisateurs qui passent trop de temps penchés sur leur portable, un endolorissement au niveau du cou et du dos peut également apparaître. Quant à ceux qui téléphonent tout au long de la journée, c’est le syndrome du canal cubital qui s’installe peu à peu.

La déconnexion ne devrait pas se faire uniquement au restaurant, mais aussi chez soi. Apprécier un bon repas sans pianoter sur son smartphone, chiche ?

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Marine VAUTRIN

  1. Super idée

Surprise

WhyNote, le bloc-notes qui s’utilise à l’infini

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème