Les hommes seraient moins écolos par peur d’être moins virils

Publié le 4 janvier 2018 à 18:02 Aujourd'hui | 508 vues

Selon une étude relayée par Scientific American le 26 décembre 2017, les hommes seraient moins écolos que les femmes. Pourquoi ? Par peur de paraître moins virils.
Les pratiques écologiques ont la cote. Mais faire attention à l’environnement serait-il un trait de caractère proprement féminin ? À en croire une étude datant de 2016 et relayée le 27 décembre dernier sur le site Scientific American (en anglais), oui. D’après les auteurs de cette enquête, les femmes ont plus souvent tendance à adopter un mode de vie respectueux de l’environnement, peu importe leur âge ou l’endroit où elles vivent. Ces dernières sont plus enclines à réduire leurs déchets ou à favoriser le recyclage. Face à un tel constat, les chercheurs ont tenté de comprendre pourquoi. Après une série de sept expériences effectuées sur 2 000 hommes et femmes venant des États-Unis et de Chine, les chercheurs se sont rendu compte qu’il existait bien un “stéréotype vert-féminin”. Les hommes auraient donc peur de perdre leur virilité en agissant de manière éco-responsable.

Un comportement qui peut nuire à l’environnement

Durant l’une des expériences, les participants ont estimé qu’une personne (homme ou femme) portant un sac en tissu pour faire ses courses était plus féminine qu’une autre avec un sac en plastique. L’étude a également contraint un groupe d’hommes à s’imaginer en train d’utiliser une carte-cadeau rose avec des motifs floraux pour acheter une lampe, un sac à dos et des piles. Un autre clan a dû faire face à la même situation mais avec une carte-cadeau lambda, sans aucun motif “féminin”. À l’issue de cette expérience, il s’est avéré que les hommes du premier groupe ont choisi une version peu respectueuse de l’environnement des objets demandés, contrairement à ceux du second groupe. Une situation qui pourrait s’avérer problématique. “L’idée que les hommes émasculés tentent de réaffirmer leur masculinité par des choix non respectueux de l’environnement suggère qu’en plus de jeter des déchets, de gaspiller l’eau ou d’utiliser trop d’électricité, on pourrait nuire à l’environnement en donnant aux hommes un sentiment de féminité”, expliquent les auteurs de l’étude.

Malgré de tels résultats, les hommes ne seraient pas pour autant désintéressés de ce sujet. Selon les auteurs de l’étude, le marketing serait l’une des clefs qui expliqueraient le comportement de ces messieurs et permettraient également de lutter contre ce phénomène. Pour cela, il suffirait de revoir les stratégies de ventes des produits respectueux de l’environnement afin d’affirmer “la masculinité des hommes et leur donner la confiance nécessaire pour surmonter leur peur d’être jugés comme féminins lorsqu’ils adoptent des comportements écologiques”, explique Scientific American. L’étude explique également que les produits respectueux de l’environnement pourraient davantage se masculiniser, notamment en utilisant des couleurs, des images et des polices d’écriture plus masculines. Par exemple écrire en noir ou bleu foncé avec des caractères gras et des animaux sauvages.

Marie Bascoulergue

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème