HopHopFood, l’application anti-gaspi entre particuliers

Publié le 12 juillet 2018 à 16:28 Aujourd'hui | 1421 vues

L’association HopHopFood lance ce jeudi 12 juillet 2018 son application éponyme. Ici, les utilisateurs peuvent donner leurs aliments non consommés à d’autres particuliers.

Les chiffres sont alarmants. En France, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont jetées chaque année. Chaque consommateur gaspille chaque année entre 20 et 30 kilos de nourriture, dont 7 kilos d’aliments encore emballés. Heureusement, pour limiter les pertes, de nombreuses applications ont vu le jour, comme SoAppli, Too Good To Go, Check Food ou encore OptiMiam. Mais aucune ne propose à ce jour l’échange de produits alimentaires entre particuliers. C’est d’ailleurs le constat qu’a fait l’association HopHopFood qui a donc décidé de créer une application basée sur ce concept. Celle-ci est disponible sur Android et iOS.

Le principe est très simple. Après avoir créé votre profil, il suffit d’indiquer sur l’appli les produits que vous ne consommerez pas et que vous souhaitez donner. Cela peut être des yaourts, des fruits, des légumes ou encore des pâtes. À noter que les produits dits fragiles comme la viande et le poisson ne sont pas autorisés. Les denrées mises en ligne seront automatiquement indiquées comme périmées au lendemain du post, mais vous pouvez modifier la date. Une fois vos aliments publiés sur l’application, ceux-ci apparaîtront aux autres utilisateurs à proximité de vous. L’appli fonctionne par géolocalisation. Si un consommateur est intéressé, il n’aura qu’à mettre un de vos produits proposés dans son « panier ». Vous serez alors tout de suite averti. Ne restera plus qu’à fixer avec lui, via le chat, une date et une heure pour le don.  Et si vous n’avez pas de produits à donner, vous pouvez très bien récupérer des aliments. La fonctionnalité « Je recherche » vous permet de voir les produits disponibles près de chez vous. Pour s’assurer de la fiabilité des donneurs, HopHopFood a mis en place un système de notation. Ici, les étoiles ont été remplacées par des petits citrons. Si une personne obtient une mauvaise note, HopHopFood sera alerté et cherchera à connaître les raisons.

Lutter contre la précarité alimentaire

Si le principal objectif d’HopHopFood est de lutter contre le gaspillage, l’application a aussi vocation à « créer du lien social » en favorisant les rencontres entre utilisateurs issus d’horizons sociaux, culturels et professionnels différents. Et surtout à « aider les personnes en situation de précarité alimentaire », nous explique Michel Montagu, cofondateur d’HopHopFood aux côtés de Sibylle Azandossessy et Jean-Claude Mizzi. La précarité alimentaire touche aujourd’hui huit millions de personnes. Parmi elles : des personnes isolées, des mères célibataires et des étudiants. HopHopFood souhaite rapprocher celles et ceux qui ont trop de ceux qui n’ont pas assez. « En tant que consommateur, c’est la façon la plus simple de ne pas gaspiller et d’être généreux », souligne-t-il. Et d’ajouter : « s’il y a 1% des Français qui partagent 1% de ce qu’ils gâchent, on fait 10 fois plus que la collecte alimentaire annuelle. Si chacun pouvait donner un tout petit peu, ce serait déjà énorme ! »

Lancée ce jeudi 12 juillet et opérationnelle partout en France, l’application a été testée pendant plusieurs mois dans la ville de Sceaux, qui n’accueille pas moins de 10 000 étudiants, et au Palais de la Femme (Paris XIe), le foyer d’hébergement de l’Armée du Salut qui compte environ 600 résidentes en situation de précarité. Michel Montagu, Sibylle Azandossessy et Jean-Claude Mizzi visent 10 000 utilisateurs réguliers avant la fin de l’année.

Les fondateurs ne comptent pas s’arrêter là. Leur projet ? Installer des « armoires solidaires » dans lesquelles il sera possible de venir y déposer ou récupérer des produits. Les premières devraient être disponibles dans le 11ème arrondissement de Paris, dans certains magasins Bio c’ Bon, et à Sceaux.

 

Marine VAUTRIN

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème