Insolite. Découvrez le « jambon du jardinier » !

Publié le 15 novembre 2018 à 10:04 Aujourd'hui | 421 vues

Dans la famille des plantes étonnantes, on demande l’onagre bisannuelle, aussi appelée « jambon du jardinier ». Sa racine, une fois cuite, aurait un petit arrière-goût de jambon fumé. 

Le saviez-vous ? Il est tout à fait possible de faire pousser du jambon dans son jardin. Bien sûr, on ne vous parle pas du vrai jambon mais d’une plante dont la racine, une fois cuite, prend une teinte rose comme celle du jambon cuit. Certaines personnes lui trouveraient même un petit arrière-goût de jambon fumé au moment de sa dégustation. La plante en question est l’onagre bisannuelle (Œnothera biennis), que l’on surnomme le « jambon du jardinier ». Appartenant à la famille des Onagracées, cette plante étonnante est également appelée « l’herbe aux ânes » et « jambon de Saint Antoine ».

Sa racine se cuisine de la même manière que les salsifis et se déguste en gratin, en soupe ou en salade. Ses fleurs jaunes sont aussi comestibles. Il est par exemple possible de faire des beignets avec. Les feuilles peuvent également être consommées en salade. Bref, tout est bon dans le jambon… du jardinier ! On lui prête aussi des vertus médicinales. L’huile d’onagre, extraite des graines, est notamment utilisée en cosmétologie. Elle lutterait contre les signes du vieillissement cutané et restaurerait la souplesse de l’épiderme.

Comment cultiver le jambon du jardinier ?

Nul besoin d’être un expert pour en faire pousser chez soi. Le jambon du jardinier se cultive facilement et ne demande pas de soins particuliers. La plante, ou ce légume, apprécie toutefois les sols légers et bien drainés ainsi qu’une exposition ensoleillée. Rustique, elle résiste à la sécheresse et peut supporter des températures très froides allant jusqu’à -20 degrés. Le semis s’effectue en pleine terre, « soit en automne entre septembre et octobre ou alors au printemps entre le mois de mars et le mois d’avril », précise le site Alsagarden. La plante se reproduit d’elle-même (semis spontané). Autre particularité : ses fleurs jaunes, qui exhalent un parfum délicat, s’ouvrent à la nuit tombée, d’où son autre nom « Primevère du soir ».

Sur Internet, on trouve facilement des graines. Comptez environ 4 euros. Un prix mini pour une grande découverte !

Si vous appréciez les plantes aux saveurs étonnantes, vous pouvez aussi vous tourner vers la  Mertensia maritima qui a un goût d’huître, la Germandrée tomenteuse qui dégage une odeur de saucisson ou encore la Hondbesseion lanuginosum ou Paederia lanuginosa. Son goût ressemblerait à celui du camembert ! Découvrez-les ici.

Marine VAUTRIN

Surprise

Gaspillage alimentaire : une pétition pour changer les dates de péremption

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème