Pas question de jeter vos feuilles mortes, elles sont très utiles au jardin.

Jardin : que faire des feuilles mortes ?

Publié le 15 septembre 2018 à 9:30 Aujourd'hui | 436 vues

L’automne approche et les feuilles commencent à tomber. Mais pas question de les jeter, ces déchets verts sont très utiles au jardin. Explications.

L’automne fera son grand retour le 23 septembre prochain. Les jours vont se raccourcir, les températures vont baisser peu à peu et les feuilles des arbres vont commencer à se doter d’une belle couleur jaune, orange ou rouge, avant de tomber sur nos pelouses. Mais qu’est-ce qui provoque la chute des feuilles ? Comme l’explique le Larousse, « tous les éléments nutritifs contenus dans les feuilles migrent vers les tiges lorsque la longueur du jour et les températures diminuent à l’automne ». Les feuilles ne produisent plus de chlorophylle, le pigment responsable de leur couleur verte. « Une hormone déclenche à la base du pétiole la formation d’un cal qui isole la feuille de la tige : la feuille meurt et généralement, tombe très rapidement », précise-t-on. Pour l’arbre, c’est une bonne chose car pour affronter les frimas, ce dernier doit se mettre au ralenti. Les feuilles lui pompent toute son énergie.

Dans quelques semaines, des monticules de feuilles mortes viendront tapisser nos jardins. Il faudra penser à les ramasser. Vous pouvez les laisser sur place, mais si elles sont trop nombreuses, elles risquent d’étouffer votre pelouse. Que faire alors de ces déchets verts ? Les brûler ? Cela est interdit. Toutefois, comme le rappelle le site service-public.fr, des dérogations peuvent exister dans les communes dépourvues de déchèterie ou de collecte sélective des déchets verts, ou dans les municipalités où s’applique une obligation de débroussaillement ou un plan de prévention des risques incendie de forêt (PPRif). Reste que cette solution n’est pas la plus écologique. Les jeter ? Oui, c’est possible. Mais au de lieu de les envoyer à la déchetterie, pourquoi ne pas tout simplement les garder ?

Les feuilles mortes : un paillage idéal

Les feuilles mortes peuvent être utilisées comme paillage. Les atouts sont nombreux : étalées en couche épaisse, elles permettront tout d’abord de protéger les plantes les plus sensibles au froid, comme les agapanthes ou les dahlias. Les légumes qui passeront l’hiver dehors apprécieront également cette protection. Le paillis gardera les pieds des végétaux bien au chaud.

Les feuilles mortes seront aussi très utiles si vous avez des parcelles du potager non cultivées. En hiver, ce dernier a tendance à se tasser sous l’effet de la pluie. Il deviendra ainsi moins favorable à la culture des légumes. Les feuilles empêcheront aussi les mauvaises herbes de pousser. Privées de lumière, les plantes adventices ne pourront pas germer et se développer. De plus, les feuilles constitueront un repas bienvenu aux vers de terre, notamment. Ces derniers vont accélérer leur décomposition et contribuer à enrichir la teneur en humus du sol. Lorsque le soleil et ses rayons plus chauds feront leur apparition, il suffira d’enlever les restes de feuilles. La terre sera idéale pour les futures plantations.

Sur des parcelles cultivées, les feuilles mortes viendront aussi fertiliser le sol. En se décomposant, elles apporteront de la matière organique et permettront de faire vivre l’écosystème si important du sol. Placez une bonne couche de feuilles entre les rangs de votre potager.

Les feuilles mortes pour enrichir le compost

Vous pouvez également utiliser les feuilles mortes pour enrichir votre compost et obtenir un terreau de compétition. Pour rappel, un bon compost est composé de matières sèches ou brunes (riches en carbone) et de matières humides ou vertes (riches en azote). Les feuilles mortes apporteront de la matière carbonée à votre compost. Le mieux sera de les broyer afin de réduire la quantité apportée à votre compost. Passez-les au broyeur ou utilisez votre tondeuse. Vous récolterez au passage de l’herbe, une autre source organique pour le compost. À noter que les feuilles devront être bien sèches. Pour que vos feuilles se décomposent plus rapidement, pensez à alterner une couche de feuilles et de matières organiques riches en azote. Aérez et humidifiez votre compost régulièrement. N’oubliez pas non plus d’effectuer un brassage.

Si vous n’avez pas de compost, sachez que vous pouvez aussi faire du terreau avec vos feuilles mortes. Dans un grand sac solide (sac-poubelle par exemple), insérez vos feuilles et refermez. Percez quelques trous dans le sac et mettez-le à l’abri. Au bout d’une année, vous obtiendrez un terreau prêt à l’emploi.

À noter que les feuilles mortes ne sont pas toutes bonnes à mettre au compost ou à utiliser comme paillage. Veillez à ce que les feuilles soient saines, exemptes de maladies et parasites.

Les feuilles mortes pour les hérissons

S’il vous reste des feuilles mortes, pensez aux hérissons. Pour hiberner, ces derniers se confectionnent un nid de feuilles et d’herbes sèches. Laissez donc un petit tas dans un coin de votre jardin. Le hérisson qui en aura profité vous le rendra bien car il dévore les limaces, les escargots, les chenilles ou autres insectes nuisibles.

Aveclogo_mip

 

Marine VAUTRIN

Surprise

Guppyfriend : le sac de lavage qui protège les océans

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème