Jardin : que semer en octobre ?

Publié le 2 octobre 2017 à 9:23 Aujourd'hui | 559 vues

Nous sommes au mois d’octobre et les couleurs de l’automne prennent peu à peu place dans votre jardin. Certains se préparent pour la récolte des champignons en forêt, tandis que d’autres préfèrent étoffer leur potager des fruits et légumes de saison. Si vous ne savez pas où donner de la tête, voici le récapitulatif des bulbes à planter et des graines à semer avant l’arrivée de l’hiver.

Les fruits se font petits en octobre, mois pendant lequel vous ne sèmerez principalement que des légumes. Ils se divisent en deux catégories. La première est constituée de ceux qui se plantent en pleine terre, comme l’ail blanc et l’ail violet, l’échalote grise, l’oignon rouge d’hiver et l’oignon blanc. Attention cependant à ce que votre terrain ne soit pas trop humide car les bulbes pourraient ne pas germer.

Vous pouvez aussi planter des légumes plus fragiles, qu’il faudra protéger du froid ou des nuisibles en les plantant sous un abri par exemple. C’est le cas pour les carottes et les radis qui ont besoin d’une bonne exposition au soleil, ainsi que pour les fèves, les petits pois et les artichauts.

En octobre, c’est aussi le moment de vous mettre au vert en cultivant des salades comme la roquette, la mâche, la laitue d’hiver mais aussi les choux et les épinards, que vous pouvez planter en pleine terre ou sous un abri selon le temps.

Côté fruit, il n’y en a qu’un, la rhubarbe dont vous récolterez les tiges d’ici un an : la patience est souvent la clef d’un beau potager !

Le mois parfait pour se préparer à l’hiver

Si vous avez déjà planté ou semé les mois précédents, octobre est le mois idéal pour mettre en place les protections hivernales dans votre jardin et protéger ainsi le fruit de vos efforts. Pensez à poser un voile de forçage sur vos salades. Imperméable à l’eau et à l’air, les voiles de forçage ont une très bonne résistance à la déchirure et permettent de prolonger la croissance des légumes.

Ensuite, si vous avez planté des poireaux ou du céleri, pensez à pailler la terre avant qu’elle ne durcisse en surface à cause du froid. Vous pourrez ainsi récolter de beaux légumes en hiver.

L’ail et les petits pois : nos petits préférés

L’ail relève nos plats depuis près de 5000 ans, c’est donc une excellente raison pour avoir un ail de qualité. Comment en être sûr ? En le cultivant soi-même bien entendu. Et rien de plus simple, car l’ail est un des légumes les plus faciles à entretenir. Il peut même germer dès le mois de novembre s’il est en pleine forme. Il se plaît dans tous les sols mais veillez toutefois à ne pas le planter dans des parcelles qui ont abrité des plantes de la même famille l’année passée (ail, oignon, échalotes, poireaux).

Les petits pois se plantent également en octobre, ou à la fin de l’hiver, ou au début du printemps. La plante possède une croissance si rapide qu’elle demande d’être soutenue par un tuteur dès qu’elle aura atteint plusieurs centimètres. Riches en sels minéraux et en vitamines, les petits pois sont très appréciés des petits, des grands et même… des oiseaux ! N’oubliez pas donc de dresser un filet sous peine de voir votre récolte engloutie par ces petits gourmands.

Voici votre potager prêt à affronter l’hiver et très productif grâce aux bons soins que vous lui prodiguez. Aucun doute que vous vous régalerez de bons produits les saisons prochaines !

Aveclogo_mip

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Justine Dupuy

Surprise

Des chaussures qui grandissent avec le pied de l’enfant

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème