urine-jardin

Votre urine, c’est de l’or liquide !

Publié le 13 mars 2017 à 9:15 Aujourd'hui | 279 vues

Au jardin, votre urine est utile ! Riche en nutriments, elle est un excellent fertilisant, à condition toutefois de bien l’utiliser. Explications.

Peau de banane, marc de café… Il existe une quantité de fertilisants naturels tout aussi efficace que les produits chimiques et surtout plus respectueux de l’environnement. Et parmi les plus efficaces, on retrouve contre toute attente… l’urine ! Eh oui, ce fluide jaune possède de nombreuses vertus pour le jardin. En effet, notre pipi, composé à 95% d’eau, possède des nutriments essentiels à la croissance des plantes comme l’azote, le phosphore et le potassium. Il est aussi riche en sels minéraux. Chaque jour, une personne en bonne santé produirait entre 0,5 et 2 litres d’urine selon son âge, son alimentation, son activité physique, etc. Imaginez donc la quantité pour une année ou encore de toute une vie. Alors pourquoi s’en priver ? Cette technique, pourtant ancestrale, a de quoi surprendre mais les résultats seraient exceptionnels. Certains jardiniers ont en fait d’ailleurs leur or liquide, leur petite botte secrète pour obtenir de belles plantes et de beaux fruits.

Comment utiliser l’urine ?

L’urine est un très bon fertilisant, à condition de respecter quelques recommandations. Pure, elle peut brûler vos jeunes pousses. C’est pourquoi, il faudra la diluer dans de l’eau : 1 litre d’urine dans 10 litres d’eau. Pour récolter votre pipi, vous avez différentes manières, soit directement dans l’arrosoir ou bien dans un récipient. On le concède, les femmes ne sont pas avantagées. Une fois l’urine récoltée, il est conseillé de l’utiliser rapidement afin qu’elle ne perde pas ses bénéfices nutritionnels. Toutefois, évitez de recycler votre urine si vous prenez des antibiotiques ou si vous souffrez d’une infection urinaire. Concernant l’odeur, ne vous en faites pas. Une fois diluée, cette solution ne dégagera pas d’odeur dans votre potager, à moins d’avoir eu la main lourde sur l’urine. Dans votre solution, il est également possible d’incorporer des cendres pour amener de la potasse et équilibrer l’engrais très azoté.

L’arrosage s’effectuera généralement lors de la croissance des végétaux, avec parcimonie. La fréquence ne doit pas être régulière. Ce sont les légumes feuilles, gourmands en azote, qui apprécieront le plus cet apport : laitues, blettes, poireaux, épinards, choux-fleurs, choux pommés. N’arrosez jamais les feuilles ! De nombreux jardiniers arrosent également leurs rosiers et leurs citronniers avec beaucoup de succès. Si vous avez déjà mis du compost, il ne sera pas conseillé d’utiliser l’engrais liquide. Trop d’azote serait alors très mauvais pour votre sol et donc pour vos plantes.

Sachez que l’urine est également un excellent activateur de compost. Ici, nul besoin de la diluer dans de l’eau, vous pouvez l’ajouter directement. L’azote contenu dans le pipi va ainsi accélérer le processus de compostage. Pure, l’urine est aussi un très bon désherbant.

En plus d’avoir un bon fertilisant, vous ferez des économies de chasse d’eau. C’est pas beau ça ?

Pour tout savoir sur l’utilisation de l’urine, n’hésitez pas à lire L’urine, de l’or liquide au jardin de Renaud de Looze, publié aux Éditions Terran.

Aveclogo_mip

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Marine VAUTRIN

Les commentaires sont fermés !

Surprise

L’Europe alimentée en électricité par une île artificielle ?

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème