Un Jenga fabriqué à partir de filets de pêche

Publié le 17 décembre 2017 à 10:00 Pop culture | 1212 vues

Une nouvelle version du célèbre jeu Jenga a fait son apparition. Fabriqué à partir de filets de pêche 100% recyclés, celui-ci a pour but de protéger les fonds marins et limiter la pollution des océans.

Qui n’a jamais joué au Jenga ? Commercialisé dans les années 1980, ce jeu d’adresse et de réflexion peut se jouer seul ou à plusieurs. Le principe : retirer progressivement les pièces de la tour pour les replacer à son sommet jusqu’à ce qu’elle finisse par tomber. Initialement, ce jeu est composé avec des morceaux de bois. Désormais, une nouvelle version du Jenga se veut plus écolo. Avec l’aide de la marque chilienne Bureo et de son programme Net Positiva, Robert Grebler (qui a contribué à rendre célèbre ce jeu) a élaboré le Jenga Ocean. Sa particularité ? Toutes les pièces ont été entièrement confectionnées avec des filets de pêche 100% recyclés.

Net Positiva a été créé afin de “trouver des solutions au problème croissant de la pollution des océans, inspirer les générations futures et initier des changements sociaux”, explique la marque sur son site. Lancé en janvier 2014, Net Positiva est un programme de ramassage et de recyclage des filets de pêche. Durant les six premiers mois, plus de 3 000 kg de filets de pêche ont été collectés et recyclés. Ce qui a permis de confectionner des objets divers comme un skateboard.

1 kilo de filets de pêche par Jenga

La fabrication de ce Jenga est un jeu d’enfant. “Les vieux filets sont ramassés et nettoyés par des partenaires locaux, puis acheminés vers une usine de déchiquetage mécanique. Ils sont ensuite fondus et transformés en pellets de plastique”, explique le site Treehugger (en anglais), dont l’information a été relayée en France par le site Detours. Pour fabriquer un jeu Jenga Ocean, il faut environ 1 kilo de filets. Chaque pièce du Jenga Ocean représente un animal marin menacé par la pollution. L’objectif est de sensibiliser les joueurs à la vie marine et son écosystème. Une idée qui a du sens quand on sait que 10% de la pollution des océans provient de ces filets usés. D’ailleurs, ces déchets, qui dérivent pendant des années, peuvent être un piège pour de nombreux animaux comme les baleines, les tortues ou encore les phoques. Ces derniers finissent malheureusement étouffés ou meurent de faim faute de pouvoir atteindre la surface.

Pour obtenir cette version écolo du Jenga, comptez 49.95 $, soit un peu moins de 43 €. Et bonne nouvelle, Bureo livre en France. Vous pouvez également retrouver Jenga Ocean sur le site officiel Jenga.com.

Crédit photo : bureo

Marie Bascoulergue

Surprise

Lutte anti-gaspi : à 11 ans, elle invente une corbeille à fruits intelligente

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème