« Jette Pas Partage », la nouvelle plateforme anti-gaspi

Publié le 27 février 2018 à 16:52 Aujourd'hui | 5899 vues

Dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, une nouvelle plateforme a vu le jour : « Jette Pas Partage ». Celle-ci met gratuitement en relation des particuliers, des entreprises et des associations partenaires dans l’objectif d’organiser le don et la collecte de produits alimentaires dont la date de péremption approche et qui ne seront pas consommés.

Les chiffres sont alarmants. En France, selon l’Agence de l’environnement de la maîtrise de l’énergie (Ademe), près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont jetées chaque année. Chaque consommateur gaspille chaque année entre 20 et 30 kilos de nourriture, dont 7 kilos d’aliments encore emballés. Les conséquences sont importantes. Le gaspillage alimentaire coûte très cher : entre 12 et 20 milliards d’euros par an en France soit l’équivalent de 159 euros par personne pour les seuls ménages. Il est aussi source de gaz à effet de serre. « À l’échelle mondiale, le gaspillage alimentaire émet autant de gaz à effet de serre qu’un pays dont le niveau d’activité se situerait en 3e position juste après celui de la Chine et des USA, en autre du fait de l’énergie nécessaire pour produire, transformer, conserver, emballer, transporter… C’est également un gaspillage de ressources naturelles conséquent et notamment d’eau », explique-t-on sur le site casuffitlegachis.fr.

Pour lutter contre ce fléau, de nombreuses initiatives se sont mises en place. On pense notamment aux applications anti-gaspi comme Too Good To Go, OptiMiam ou encore Frigo Magic. Depuis février, une toute nouvelle plateforme a vu le jour : « Jette Pas Partage ». Créée par Eric et Xavier Colas, celle-ci « propose de mettre en relation les acteurs de la chaîne de production, de transformation, de distribution, les consommateurs et les associations en direct ou via un réseau de bénévoles pour donner une nouvelle vie à des produits encore consommables qui pourraient finir à la poubelle », explique-t-on sur le site. Les produits d’hygiène sont également concernés.

Donner et/ou collecter

Concrètement, si vous êtes un particulier et que vous souhaitez donner des produits, vous pouvez les offrir à un autre particulier près de chez vous ou bien à une association partenaire de la plateforme. Pour cela, rien de plus simple. Il suffit de créer un compte et de saisir votre annonce. Il vous sera demandé de sélectionner le type de produit (fruits et légumes, produits frais, produits secs, produits congelés, boissons, autres aliments et hygiène), de décrire le ou les produits en question, d’indiquer le nombre de colis (1 carton, 1 sac, 1 palette) et enfin de préciser le bénéficiaire, à savoir un particulier ou une association. Si vous avez choisi une association, vous pouvez amener vos produits directement ou bien inversement, c’est l’association qui vient les récupérer à une date et un lieu fixé. Les associations partenaires de la plateforme peuvent aussi faire appel, pour récupérer les dons, à un livreur bénévole. Chaque utilisateur de Jette Pas Partage peut d’ailleurs devenir bénévole. Il suffit de l’indiquer sur son compte. « Quand un don à destination d’une association sera mis en ligne sur votre zone de collecte, vous recevrez un mail avec l’adresse de prise en charge et l’association identifiée. Vous pourrez vous positionner pour le récupérer. Le suivi est assuré avec notre site », explique Jette Pas Partage, précisant que « les bénévoles sont sensibilisés sur la qualité des produits qu’ils collectent et la conservation de la chaîne du froid ». Pour l’heure, le don aux associations n’est disponible que sur Paris mais les fondateurs espèrent étendre cette option sur tout le territoire français. En plus de donner, il est aussi possible de collecter des produits auprès d’autres utilisateurs. Les entreprises peuvent également passer par la plateforme pour proposer des produits encore consommables, qu’il s’agisse « de petites quantités ou de gros volumes ».

Par souci de sécurité, Jette Pas Partage a mis en ligne un « guide des dons », basé « sur les textes règlementaires français et européens ainsi que sur les préconisations de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) ». Avant de proposer un ou plusieurs produits, il faut s’assurer que ces derniers ont été bien conservés et que la chaîne du froid n’a pas été brisée. Les produits dont la date limite de consommation a été dépassée sont interdits. « Les produits attribués aux associations doivent être remis 72h avant leur date limite de consommation. Cette date ne doit pas être dépassée le jour de la remise des produits si le don est proposé un particulier », précise la plateforme. Les produits dits fragiles comme les pâtisseries réfrigérées à base de crème pâtissière ou de chantilly, les crustacés, les viandes et poissons non préemballés, les produits réfrigérés détériorés, abîmés et ceux n’ayant pas été conservés dans de bonnes conditions sont prohibés. En clair : « ne pas donner un produit que l’on n’aimerait pas collecter ».

Jette Pas Partage est une belle initiative. Reste à savoir si elle séduira. Tout juste lancée, la plateforme totalise pour le moment 53 utilisateurs et 71 dons réalisés. Une application devrait prochainement voir le jour. Plus d’informations sur jettepaspartage.fr.

 

 

 

Marine VAUTRIN

Surprise

TOP des BD écolos à découvrir !

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème