Kebab : l’utilisation de phosphates autorisée

Publié le 14 décembre 2017 à 15:12 Aujourd'hui | 476 vues

L’utilisation de phosphates dans la viande de kebab vient d’être autorisée au sein de l’Union européenne, mercredi 13 décembre 2017. Une mauvaise nouvelle quand on connaît les potentiels risques sur la santé de ces substances. 

C’est l’hiver, il fait froid, on privilégie donc souvent les plats consistants. Et pourquoi pas un kebab ? Ce plat, dont l’origine est souvent remise en question, est très apprécié chez les jeunes et les actifs. Bien qu’ils contiennent de la salade, des tomates et des oignons, ce sandwich est loin d’être bon pour la santé. D’autant plus qu’il contient un grand nombre d’additifs. Le 28 novembre dernier, les députés européens de la commission de la santé avaient exprimé leurs “sérieuses inquiétudes quant aux conséquences sur la santé des phosphates utilisés comme additifs alimentaires”. Par le biais d’une résolution, ils étaient même allés jusqu’à s’opposer à “une proposition de la Commission autorisant l’utilisation d’acide phosphorique, de diphosphates, de triphosphates et de polyphosphates (E338-452) dans la viande de kebab, qu’elle provienne du mouton, du veau, du bœuf ou de la volaille”.

Le Parlement devait se prononcer le 13 décembre dernier en session plénière pour ou contre cette objection. Autrement dit, l’instance devait dire si oui ou non elle était d’accord avec cette résolution et donc si les phosphates peuvent être bannis des kebabs de l’Union européenne. Avec 373 voix pour, 272 voix contre et 30 abstentions, la Commission européenne a finalement autorisé l’utilisation de produits phosphatés dans la viande de kebab, rapporte le Parlement dans un nouveau communiqué. Une déception pour les anti-phosphates puisqu’il aurait fallu 3 voix supplémentaires pour faire interdire ces substances.

“Certains fabricants parviennent à fabriquer des kebabs sans phosphates”

Cependant, ce vote est une aubaine pour la Commission. Elle estime que “l’utilisation de phosphates est nécessaire pour une extraction et une dégradation partielles des protéines de viande qui permettent de former un film protéique sur les broches de viande verticales, afin de lier les morceaux de viande entre eux et de garantir une congélation et une cuisson homogènes”. D’ailleurs, pour Vytenis Andriukaitis, commissaire chargé de la Sécurité alimentaire, aucune autre alternative n’existe. Une information démentie par la directrice générale du Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc), Monique Goyens. Cette dernière a expliqué dans un communiqué que “certains fabricants parviennent à fabriquer des kebabs et gyros sans phosphates, et doivent servir d’exemple”. “Nous avons maintenant besoin que les États membres exigent que les vendeurs de kebabs informent clairement les consommateurs de la présence de phosphate dans leur viande grâce à l’étiquetage et qu’ils vérifient s’ils le font. C’est le moins qu’ils devraient faire. Les États membres devraient également renforcer les contrôles sur l’utilisation d’additifs dans le secteur de la viande”, a-t-elle poursuivi.

D’autant plus qu’une étude scientifique du National Center for Biotechnology Information (NCBI), datant de 2012, démontrait “le lien potentiel entre les additifs phosphatés dans les aliments et l’augmentation du risque cardiovasculaire”, rappelle le Parlement dans un précédent communiqué. Par la suite, l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) avait affirmé qu’il était impossible d’établir un lien entre additifs phosphatés et problèmes cardiovasculaires. Cependant, en 2013, une seconde étude révélait “également un lien entre les régimes alimentaires riches en phosphore et l’augmentation de la mortalité dans la population américaine.”

C’est face à ces risques potentiels sur la santé et dans l’attente de la publication des résultats d’une étude scientifique, par l’EFSA, portant sur les additifs d’ici au 31 décembre 2018, qu’une session plénière avait été demandée.

Marie Bascoulergue

Surprise

Lutte anti-gaspi : à 11 ans, elle invente une corbeille à fruits intelligente

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème