Kinder, LU, Nestlé : les déchets les plus fréquents sur nos plages

Publié le 21 avril 2017 à 16:30 Aujourd'hui | 800 vues

L’association Expédition Med a organisé, de mars à mai 2016, une grande opération de nettoyage sur 14 plages françaises de la côte atlantique. Celle-ci a trié les déchets pour connaître leur origine. Résultat : les marques Kinder, LU, Nestlé et Coca-Cola ont été les plus retrouvées.  

Plus de 90% de la pollution océanique est causée par l’abondance des déchets plastiques et leur dégradation. C’est le constat de la campagne de collecte et de catégorisation des déchets sans précédent organisée par l’association Expédition Med. Les plages françaises sont loin d’être propres. L’association s’est donné pour mission de sensibiliser sur les méfaits du plastique en mer.

96% des déchets sont du plastique

Pendant trois mois, de mars à mai 2016, l’association a nettoyé 14 plages de la côte atlantique et a ramassé 144 997 déchets, puis les a triés afin de mieux comprendre leur provenance. La première place revient au plastique qui représente 96% des déchets. Il est suivi de très loin par les déchets en bois et papier, les déchets en verre, les déchets en métaux et enfin les déchets en tissu.

“Ces résultats sont inédits et modifient considérablement les chiffres couramment utilisés. Ils confirment que les matériaux plastiques représentent la grande majorité des déchets avec un résultat global de 96%, dont 47,1% sont des fragments de plastique d’origines diverses non identifiables, révélateurs de la problématique de la fragmentation. Ces résultats montrent que les déchets qui ont été identifiés comme provenant des activités maritimes sont les plus présents avec des pourcentages bien au-dessus des estimations habituelles.” précise l’association.

Mauvais point pour les grandes marques

Une fois les déchets classés, nettoyés et pesés, l’association a essayé d’identifier leur marque. Après identification, ces marques ont été catégorisées et classifiées. Le grand gagnant des déchets sur nos plages est la marque Kinder avec plus de 132 emballages retrouvés sur les 14 plages. Les emballages des marques LU, Mars et Nestlé sont aussi très présents sur nos côtes. Quant au géant américain Coca-Cola, il se place en cinquième position des déchets les plus retrouvés.

L’objectif de cette action est double : dans un premier temps, faire pression sur les marques pour limiter le nombre d’emballages et suremballages. Puis dans un second temps, inciter les marques à renforcer les messages de sensibilisation auprès des consommateurs sur les impacts environnementaux du geste d’abandon et la nécessité du tri de ces emballages.

Une aventure loin d’être terminée

Selon l’association, il est important d’établir une politique ambitieuse sur la gestion des déchets afin de diminuer leur présence en mer. “Expédition MED est convaincue que le consommateur est en première ligne pour influer sur les marques, et prépare une action qui permettra à chaque consommateur volontaire, via une application, de repérer un déchet lié à une marque qui permettra ensuite de sensibiliser le propriétaire de la marque.” explique l’association.

Pour celle-ci, la prévention est un point fondamental dans la lutte contre les déchets plastiques. L’association souhaite étendre l’opération de collecte en Méditerranée, sur les côtes de la Manche et en mer du Nord. Les déchets récoltés ont été conservés pour être présentés dans le cadre d’une future exposition itinérante et pédagogique.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Alice Glaz

Surprise

Une fois plantés, ces sacs plastiques font pousser des légumes

> Toutes les vidéos

Rappel de produit

> Tous les rappels de produit

Sur le même thème